Le prix des publicités Facebook va (encore) augmenter

par | 18 avril 2018 | Veille Digitale



Les prévisions des professionnels du webmarketing semblent tendre vers une augmentation constante du prix des Facebook Ads, qui pourrait quasiment doubler en 2018… et donc fortement impacter le retour sur investissement des campagnes de social ads. Aie. Alors, une nouvelle manigance de “Zucc” (Zucc ?) pour améliorer ses revenus publicitaires ? Pas vraiment, cela pourrait même à nouveau diminuer la confiance des annonceurs envers le réseau social, qui en a déjà pris un coup ces derniers mois. On vous explique aujourd’hui pourquoi la publicité va vous couter plus cher.

Comprendre la mécanique des revenus de Facebook ?

Voici la recette de Facebook pour générer du chiffre d’affaires : le nombre d’utilisateurs actifs * le temps passé sur le Réseau Social par mois * le nombre de publicités vues par mois * le prix des publicités.

 

mecanique des revenus facebook

 

Jusqu’à présent, l’évolution du chiffre d’affaires de Facebook dépendait donc principalement de la croissance du nombre d’utilisateurs, de l’évolution temps passé sur Facebook et de la densité des publicités (la concurrence à l’affichage influence directement le prix de la publicité).

Un réseau social qui pèse, grâce à la publicité

  • En 2017 Facebook à réalisé 40,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit une croissance de 47%
  • Avec un bénéfice net de 16 milliards de dollars, en augmentation de 56%
  • 2,1 milliards d’utilisateurs actifs par mois, soit une augmentation de 14%
  • 1,4 milliards d’utilisateurs actifs chaque jour, soit 2 utilisateurs sur 3

 

Avec une large avance sur ses pairs, Facebook reste le leader incontournable des réseaux sociaux généralistes.

Le temps passé sur Facebook a fortement diminué

Le temps passé sur Facebook a diminué de 43% en 2017 comparé à 2016. Il reste bien entendu le réseau social le plus utilisé, mais on détecte un changement radical de comportement des utilisateurs de la plateforme. Face à des contenus de mauvaise qualité en grande quantité, les utilisateurs se détournent du réseau social pour en consommer moins, ou pour en consommer ailleurs (coucou Instagram et Pinterest).

En outre, le nombre d’annonceurs explose tandis que le nombre de publicités diffusées stagne, en raison du manque d’espace publicitaire.

Conséquence : le prix des Facebook ads flambe ?

En 2017, le prix des publicités a augmenté en moyenne de 43%, tandis que le nombre d’impressions publicitaires (nombre de fois que sera vue la publicité), ne croît que de 4%. Il faut savoir qu’en 2016, c’était exactement l’inverse.

Conclusion : la croissance du nombre d’utilisateurs ralentie, le temps passé sur Facebook diminue, tandis que la densité publicitaire stagne.  La concurrence entre les annonceurs s’intensifie donc naturellement pour être celui dont les publicités s’afficheront avant les autres auprès de l’internaute. Le seul facteur de croissance restant se situe donc… dans le prix de la publicité.

Voilà donc pourquoi le prix des Facebook Ads augmentera en 2018.

Découvrez nos autres articles