Site Web

Le recettage de site web expliqué étape par étape

Recettage de site web : définition et étapes

 

Le recettage de site web est l’ensemble des tests effectués sur un site internet avant sa mise en production (= sa mise en ligne) afin de vérifier son bon fonctionnement et de s’assurer de sa qualité. L’étape de recettage permet de détecter et de corriger tous les problèmes techniques ou de conception qui pourrait affecter la performance du site ou l’expérience de l’utilisateur. La réalisation du recettage se fait durant la phase de « pré-production », juste avant de livrer le produit final qu’est la mise en ligne du site.

 

Le recettage de site web est découpé en plusieurs étapes :

 

👉 Vérification de la qualité de la conception et des maquettes

👉 Tests de fonctionnalité et d’affichage

👉 Bonnes pratiques SEO lors du recettage

👉 Vérification de l’accessibilité et de la conformité (WCAG)

 

Le recettage est une étape cruciale dans le développement et la mise en production d’un site web. En général, cette tâche est assurée par votre agence web ou votre prestataire pour garantir la qualité et la performance du site.

 

Y-a-t-il des prérequis pour recetter un site web ? Pas besoin d’être développeur, mais il faut quand même connaitre les bases en gestion de site web. C’est mieux aussi si l’intégration des contenus a été réalisé pour mieux se projeter.

Quelle est l’importance du recettage dans le développement d’un site internet ?

 

Le recettage de site web est une étape cruciale dans le développement d’un site internet, car en effectuant des tests approfondis du site, on peut détecter et corriger tout problème technique ou de conception qui pourrait affecter la performance ou l’expérience de l’utilisateur.

Garantir la qualité du site : le recettage du site permet de s’assurer que ce dernier fonctionne correctement et qu’il répond aux exigences du client.

Améliorer l’expérience de l’utilisateur : grâce aux tests avec différents utilisateurs, on peut s’assurer que l’ergonomie du site est optimisé et qu’il offre une expérience de navigation agréable.

Minimiser les risques de bugs et de problèmes techniques : on va détecter et corriger les différents problèmes avant la mise en ligne du site. Ainsi, on peut réduire les risques de bugs qui pourraient affecter les performances du site.

Augmenter la satisfaction et la fidélisation des utilisateurs : en proposant un site ergonomique et facile à utiliser, on peut optimiser la satisfaction et la fidélisation des utilisateurs et, par déduction, améliorer la réputation et le référencement du site.

Toutes les étapes du recettage de site web

 

Comment vérifier la qualité de la conception et les maquettes d’un site web ?

 

La vérification de la qualité de la conception et des maquettes d’un site web est une étape importante du processus de recettage. Elle consiste à s’assurer que le site a bien l’apparence et la structure définie lors du maquettage et qu’il est facile à utiliser pour les visiteurs.

 

🎨 On commence par vérifier que les maquettes respectent les consignes de design et de charte graphique validées par le client. Il faut s’assurer que les couleurs, les typographies et les éléments de design sont cohérents avec les directives données.

 

📁 On vérifie ensuite que la mise en page du site est claire et logique. On contrôle bien que les différentes rubriques du site soient accessibles et que les contenus sont bien organisés et hiérarchisés selon l’arborescence du site.

 

💻 Vient ensuite l’étape du responsive : est-ce que le site s’affiche correctement sur différents appareils et navigateurs ? Il faut tester le site sur différentes résolutions d’écran (desktop, mobile, tablette) et sur plusieurs navigateurs (Chrome, Safari, Bing, etc.) pour être certain qu’il s’affiche convenablement partout.

 

🦽 Par la suite, nous vérifions que le site respecte les standards d’accessibilité (les fameux WCAG). C’est une étape qui devient indispensable, car les gens sont de plus en plus sensibles à ce sujet. Il faut s’assurer que le site est facilement utilisable par les utilisateurs handicapés et qu’il respecte les normes d’accessibilité.

 

👨‍💻 Pour finir avec cette première étape de vérifications, on va tester le site avec différents utilisateurs pour vérifier qu’il est intuitif et simple à utiliser. C’est très important de récolter les retours des utilisateurs pour savoir comment ils ont trouvé le site pour constamment être dans une approche d’amélioration continue.

Comment faire les tests de fonctionnalité d’un site web ?

Tarif d'identité visuelle - Pilot'in

Les tests de fonctionnalité permettent de vérifier que le site fonctionne correctement et que les fonctionnalités développées sur mesure soient fonctionnelles.

 

Il vous faut un cahier de tests et des outils de vérification : le cahier de tests préétablis sert à effectuer les tests de manière méthodique et efficace. Ce cahier de tests peut définir des scénarios de tests précis et des critères de réussite pour chaque fonctionnalité du site. Nous avons déjà vérifié l’affichage sur différents écrans et navigateurs. Si ce n’est pas déjà fait, il faut aussi que vous vérifiez que les différentes fonctionnalités sont OK sur ces différents types d’écrans et de navigateurs.
Ne négligez rien, toutes les fonctionnalités du site doivent être testées : il peut s’agir de CTA, de formulaires, de quizz, d’animations… Il faut mettre un point d’honneur sur la vérification des fonctionnalités sur-mesure demandées par le client. Si l’on commence à appliquer les corrections, il faut veiller à ce que ces corrections n’impactent pas les autres aspects su site.

Les bonnes pratiques SEO lors du recettage de site web

 

Lors de l’étape de recettage, n’oubliez pas de vérifier tous les aspects SEO du site web. Que les contenus soient déjà intégrés ou que vous le fassiez durant le recettage, voici une checklist pour être sûr que la structure de votre site est bien « SEO friendly » :

 

Titres des pages : vérifiez que le titre des pages est compris entre 50 et 65 caractères et qu’il contient bien votre mot-clé cible.

 

Balises ALT : si les images sont déjà intégrées, vérifiez qu’elles possèdent toutes une balise ALT renseignée (essayez au maximum d’ajouter votre mot-clé cible dans cette balise pour optimiser votre référencement naturel).

 

Meta description : on les oublie souvent, car ce ne sont pas des « critères » directement pris en compte par l’algorithme de Google. Cependant, la meta description est très importante dans l’optimisation de votre taux de clic. Ajoutez une meta description unique d’environ 150-155 caractères pour chaque page.

 

Balises Hn de vos contenus : ce sont les fameuses balises H1, H2, H3, etc. Ces balises forment la hiérarchie de votre contenu et permettent à Google et autres moteurs de recherche de comprendre la structure de la page. Renseignez une seule balise H1 par page et respecter une bonne hiérarchie des titres pour le reste du contenu.

 

👉 Téléchargez l’extension Detailed SEO pour vérifier tout cela

BONUS : La vérification des standards d’accessibilité

 

Comme mentionné plus haut, la vérification de l’accessibilité est une étape de plus en plus importante du processus de recettage de site web. Elle permet de s’assurer que le site est facile à utiliser pour tous les utilisateurs, y compris ceux qui ont des handicaps, et qu’il respecte les normes de l’industrie en matière d’accessibilité.

 

👉 WCAG : Web Content Accessibility Guidelines

Il faut utiliser des outils de vérification de l’accessibilité : il existe de nombreux outils en ligne qui permettent de vérifier l’accessibilité d’un site internet. Ces outils peuvent détecter des problèmes tels que des liens brisés, des images manquantes ou non étiquetées, des contrastes insuffisants, etc.

On vérifie ensuite que le site est conforme aux normes : le site doit respecter les normes en matière d’accessibilité (les fameuses normes WCAG 2.0). Ces normes définissent les critères de performance et d’affichage de contenu qui doivent être respectés pour rendre le site accessible à tous les utilisateurs.

Dans la mesure du possible, il faut tester le site avec des utilisateurs handicapés : cela permet de voir en temps réel les limites d’accessibilité du site web pour les personnes en situation de handicap. Cela peut inclure la vérification de la navigation au clavier, de la prise en charge de la synthèse vocale, etc.

Pour finir, il faut vérifier la compatibilité avec les assistants technologiques : par exemple, est-ce que le site est compatible avec les lecteurs d’écran ?

Le recettage de site web chez Pilot’in

 

Vous l’aurez compris, le recettage de site web est une étape indispensable du processus de développement d’un site internet. Il consiste à vérifier que le site fonctionne correctement et qu’il respecte les exigences du client. Cette phase est particulièrement importante lors d’une refonte de site web, car elle permet de s’assurer que le nouveau site remplit bien ses fonctions et que tous les problèmes ont été corrigés avant la mise en ligne.

 

Le recettage peut être effectué sur une application informatique ou sur une version de développement du site. Chez Pilot’in, nous utilisons Monday pour lister et prioriser tous les problèmes détecter lors du recettage.

 

C’est une étape gérée par nos chefs de projet et nos clients. Cette collaboration lors du recettage permet d’avoir deux visions différentes et complémentaires, de détecter plus facilement les bugs et d’accélérer la livraison et le processus de mise en ligne.

 

Pour vous aider à réaliser cette étape vous-même, voici notre guide qui contient tout notre processus pour apprendre à recetter un site internet. Qu’il s’agisse d’un site vitrine ou d’un site e-commerce, ce guide vous dit tout ! (PS : c’est un Google Slide et pas un PDF, on le met à jour régulièrement 😉).

Recettage de site web : astuces et checklist pour ne rien oublier

 

Pour examiner votre demande, nous traitons vos données personnelles. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Comment utiliser le cercle d’or de Simon Sinek dans sa stratégie ?

CMJN & RVB : quelles différences existent entre ces deux modes ?

Charte graphique : de sa conception à son application