Veille Digitale

La nouvelle identité visuelle de Pilot’in

La refonte visuelle Pilot’in, c’est avant tout des marins appliqués à piloter le projet jusqu’à bon port !

 

Cet article est un recueil de témoignage de toute l’équipe de Pilot’in durant le projet de refonte visuelle de l’agence. Vous y trouverez le déroulement de tout le projet. Les missions, les problèmes, les solutions… Pas plus de bavardage, on laisse l’équipage s’exprimer !

 

Valentine, lead Direction artistique : “J’ai eu la chance de suivre le projet d’identité de Pilot’in, de la refonte du logotype à la conception du site internet. C’est une mission qui me tenait particulièrement à cœur, car quoi de mieux que de travailler sur l’identité de sa propre boîte ! ”

 

Maxime, Chargé du projet : “Pour la refonte de l’identité visuelle de Pilot’in, mon rôle a été de chapeauter les équipes sur le projet. Les designers qui se sont tous alliés derrière le projet notamment, en effectuant le découpage et le suivi des tâches. Le chef de projet intervient tout au long de la manœuvre. J’étais notamment chargé de la communication auprès du client, qui en l’occurrence cette fois-ci, est notre capitaine ! ”

 

Kerrian, vidéaste et photographe : “Je suis vidéaste et photographe chez Pilot’in. J’ai participé à l’actualisation des photographies de l’équipage et à la création de gifs animés pour intégration au nouveau site web. J’ai également participé à la refonte de l’habillage vidéo pour les vidéos produite pour correspondre à la nouvelle charte.”

 

Loïck, Designer artistique et digital : “Mon rôle dans ce projet a été de formaliser la charte graphique déjà bien lancée par l’équipage à mon arrivée. Lorsque j’ai intégré le projet, le logo était déjà finalisé par l’ancien directeur artistique en chef, Julien Morisse-Chevalier ainsi que les couleurs principales. J’ai donc commencé le document de la charte graphique avec ces éléments. Au fur et à mesure de l’avancée de la charte graphique, je calibrais les nouveaux éléments sur le document officiel. Je suis également intervenu sur la partie portfolio et supports liés à l’identité visuelle de Pilot’in (en collaboration avec d’autres marins designers : carte de visite, templates réseaux sociaux, slides Pilot’in…)”

 

Naïs, Chargé du content marketing : “Mon rôle en tant que community manager n’est intervenu qu’à la toute fin du projet de refonte. J’ai pu avoir les visuels dédiés aux réseaux sociaux (nouvelles bannières, templates de posts…) en exclusivité afin de les déployer, de les décliner mais avant tout de les communiquer au monde entier.”

Les constats et défis du projet de refonte visuelle

 

Les constats de la refonte visuelle

 

Maxime, Chargé du projet : “Cette reprise de l’identité de l’agence a été la bienvenue dans un contexte de changements de fond. Pilot’in se dote de nouveaux processus mûrement approfondis. Une nouvelle manière de travailler et un nouveau produit font surface et un nouveau site va voir le jour. Autant de critères qui ont fait s’orienter l’agence vers une image qui fait peau neuve.”

 

Valentine, Lead Direction Artistique : “Donner une identité plus moderne à l’agence ! Je pense que dans le secteur de la communication, surtout dans le digital, il faut rester actuel ! Que ce soit au niveau de l’image de marque, mais également au niveau des outils et technologies que l’on utilise. C’est un secteur qui évolue très vite.

Au-delà de ça, Pilot’in avait besoin de communiquer davantage sur ses valeurs, ses engagements RSE, ses services et ses produits… C’est pourquoi, l’agence avait besoin d’asseoir son discours et son positionnement.”

 

Le défi

 

Valentine : “C’était tout de même un peu stressant, car beaucoup de personnes étaient attachées à l’ancienne charte ! Il fallait donc lui donner un brin de fraîcheur sans excès tout en conservant la bonne énergie : ce n’est pas simple !

Pour faire évoluer tout ça, nous y sommes allés vraiment à tâtons en interrogeant les équipes aux étapes clés du projet.”

 

Kerrian, Vidéaste et Photographe : “Cette tâche était essentielle car elle permet de mettre un visage sur les personnes qui travaillent chez Pilot’in. Pour la communication de l’agence mais également pour une relation client plus humaine, valeur que détient Pilot’in.

Il fallait donc retranscrire l’esprit d’équipe, décalé et dynamique à travers une identité visuelle originale et créative.”

Les moyens techniques de la refonte visuelle :

 

Rechercher de l’inspiration, quand on repart à zéro…

 

Valentine : “La première étape du projet consistait à développer plusieurs concepts de DA (direction artistique) pour faire évoluer l’identité. Nous avons réalisé 3 moodboards avec des références visuelles, des palettes de couleurs, des typographies et des croquis du futur logotype. Nous avons même été jusqu’à des mises en situation pour le site internet. Ce travail permettait de mieux se projeter du choix d’une piste ou d’une autre.”

 

Kerrian : “Le processus de recherche a commencé bien avant le shooting avec ma directrice artistique Valentine Carre. On a cherché ensemble des références, inspirations, au niveau de la DA, et mis en place un moodboard.

Comme les années précédentes, l’idée était de rester sur une DA centrée sur les marinières. On trouvait l’idée impersonnelle et peu adaptée avec les couleurs « flashy » du site. On a décidé de partir sur des photos sur fond vert avec une lumière travaillée pour pouvoir détourer par la suite et intégrer un fond coloré correspondant aux couleurs de la charte graphique.

 

 

Pour l’habillage vidéo, il fallait que j’attende Valentine sur le travail des animations qui vont être utilisées sur le nouveau site web de Pilot’in, pour pouvoir m’en inspirer et créer des transitions, des titres, un bandeau de fonction pour les personnes interviewées et une conclusion.”

 

Loïck : “Beaucoup de veilles ont été effectuées afin de voir ce qui se faisait dans les tendances du web actuel. L’objectif était de sans cesse se challenger pour obtenir le meilleur résultat possible. Beaucoup de discussions au sein du pôle ont été nécessaires aussi. Enfin pour produire un travail pertinent il faut tester plein de choses et voir ce qui marche bien, ce qui ne marche pas et comprendre pourquoi.”

Le déroulement de la refonte visuelle de A à Z

 

Le site internet de Pilot’in, le gros du chantier : se recentrer sur notre atout digital et créatif

 

Valentine : “Une fois le logotype et la typographie choisie j’ai repris le projet pour designer le site internet. Un très gros chantier également, car nous avons créé beaucoup de nouvelles pages pour aller plus loin dans le discours de l’agence. Il y avait également un gros travail de structuration du contenu pour valoriser nos services.

 

Ancienne home page de Pilot’in

 

 

Nouvelle home page de Pilot’in

 

 

 

Autre challenge, Julien voulait que l’on développe un site avec des illustrations et des animations pour renforcer l’image de marque.

C’est en travaillant les illustrations en parallèle du site internet que j’ai développé la nouvelle palette de couleurs de l’agence.

 

J’ai adoré travailler sur les illustrations de l’agence. L’illustration, c’est vraiment une discipline que je souhaite développer à l’agence, car pour moi, c’est un très bon moyen de développer le caractère d’une entité. J’ai fait énormément de recherches sur le sujet. Je voulais que ces illustrations véhiculent les valeurs de l’agence, véhiculent des messages, tout ça dans un style graphique qui match bien avec l’univers du digital et évoque l’univers de la mer bien sûr (sans tomber dans le cliché).

 

Pour le site internet, on a eu beaucoup d’allers-retours, car nous avions beaucoup de nouveaux contenus qui n’étaient pas encore rédigés. C’était aussi notre passage sur notre nouvel outil de conception Figma. Il fallait donc prendre en main le logiciel et s’habituer au nouveau processus de conception pour le Pilo’Press.

 

 

Une brique importante du projet reposait également sur les animations du site.

Il fallait trouver des animations légères qui contribuent à renforcer l’image de l’agence. Mais également rendre la navigation plus ludique et interactive sans trop alourdir le site.

Nous avons travaillé avec Loïck sur les maquettes et la collecte de références pour pouvoir donner un aperçu de ce que nous souhaitons mettre en place. Un travail essentiel pour valider les maquettes, mais également pour transmettre les informations aux développeurs.”

 

Conceptualiser la charte graphique et développer les supports : concrétiser le projet

 

Valentine : “Une fois la maquette du site validée, Loïck a formalisé toute la charte graphique, il a développé nos supports de communication avec Estelle (templates de PowerPoint, cartes de visite, objets promo…). Un travail rigoureux où il faut en quelque sorte anticiper tous las cas d’utilisation de la charte pour assurer un résultat optimal. Pour moi, c’est inconcevable de développer une identité graphique sans le formaliser par une charte !

Tout au long du projet, nous avons eu des échanges avec toute l’équipe. Aussi bien auprès des designers, qu’aux chefs de projets et développeurs. Cela nous a permis de récolter des retours, trouver de nouvelles idées… Pour moi, c’était un vrai projet d’équipe ! “

 

Loïck : ”Nous avons utilisé beaucoup d’outils pour parvenir à cette refonte. Les supports sur lesquels nous communiquons sont nombreux et touchent plein de domaines (print, web, motion design, google slide). Au départ il y a eu beaucoup de travail via Figma pour toute la partie web et social média. Puis de l’Illustrator pour toute la partie print et enfin beaucoup d’After Effect pour toute la partie motion design et animation de la home page de Pilot’in. L’ensemble était coordonné par Maxime sur Monday afin d’avoir un suivi des temps.”

 

L’étape du shooting

 

Kerrian : “Techniquement, c’était un défi à relever. Avec environ 20 personnes à photographier ! Et avec qui il fallait créer des gifs, cela faisait environ 260 photos à traiter, uniformiser, avec Lightroom et Photoshop. En ce qui concerne le tournage, on avait deux projecteurs GODOX SL60w (softbox) et un appareil Nikon avec un 85 mn. Ça suffisait largement pour ce que l’on voulait faire.

Pour les gifs, on a pris des photos en mode rafales en effectuant le mouvement de la personne avec son objet en simultané.

 

Déployer les supports :

 

Naïs : “J’ai pu intervenir sur le travail des designers quand la charte a été enfin validée. J’ai récupéré les nouveaux visuels social media, les nouvelles photos de profils, bannières… Afin de les décliner sur tous nos réseaux, et nos solutions de communication en général (mail, blog..). Ça prend un certain temps, il ne faut pas oublier tous les endroits où votre identité visuelle est présente”.

 

À partir de quand une identité visuelle est-elle complète ?

 

Loïck : “Une identité visuelle est complète lorsqu’elle est adaptée à toutes les plateformes (smartphone, PC, différents navigateurs…) qu’elle détient une charte graphique complète et cohérente (logos, couleurs, restrictions, Polices d’écritures, déclinaisons) et que ces éléments sont respectés et identiques à n’importe quels moments de la communication de l’entreprise. (Réseaux sociaux, site web, goodies, communication interne…)”.

 

Maxime : ”Dès qu’elle est adoptée par les collaborateurs qui travaillent avec elle et qu’elle répond à ce que l’entreprise a à offrir à ses clients. Une identité visuelle doit faire sens pour toutes les personnes qui travaillent de près ou de loin avec la société qui fait le choix de changer de visage.”

 

En résumé

 

Vous l’aurez compris, la refonte visuelle d’une structure est un véritable chantier. Énormément de gens interviennent pour le bon déroulement du projet. Le plus important selon nous : la communication. Il faut une très bonne communication entre les différents pôles pour bien assimiler les valeurs et le sens du projet. Une fois cette connexion établie, au travail !

 

Et vous, vous avez aussi un projet de refonte visuelle ?

 

Site de police d’écriture : notre sélection pour le digital !

WordPress vs Symfony : lequel choisir pour mon projet ?

Les 10 meilleurs formats vidéos pour votre stratégie digitale