Un nouveau fil d’actualité Facebook en 2018

par | 29 janvier 2018 | Veille Digitale



On observe depuis Janvier 2017 une baisse générale de la portée naturelle des pages Facebook allant jusqu’à 30%. Avec les récentes mises à jour de l’algorithme et le nouveau fil d’actualité qui devrait bientôt débarquer sur le réseau social, ce chiffre pourrait bien s’aggraver dans les mois à venir.

On vous explique tout pour que vous puissiez prendre les bonnes décisions en 2018 !

En quoi consiste ce nouveau fil d’actualité Facebook 2018 ?

Le fil d’actualité que nous connaissons tous sera bientôt séparé en 2 ! Une première partie, accessible à la connexion sur le réseau, sera réservée aux actualités des amis (partages, commentaires, réactions) et aux publicités, tandis qu’une seconde partie accessible en cliquant sur l’onglet “Explore” sera réservée aux contenus organiques (non payés) publiés par les pages.

Cette nouvelle fonctionnalité est actuellement testée en Bolivie, au Guatemala, en Serbie, en Slovaquie, au Cambodge et au Sri Lanka. La date de déploiement sur le reste du monde n’a pas encore été évoquée.

Quelles sont les conséquences de ce fil d’actualité pour les pages Facebook ?

Leurs publications organiques n’étant plus affichées d’office dans le fil d’actualité, les pages des pays en test témoignent observer une baisse allant jusqu’à 60% de leur visibilité. En effet, comme nous vous l’avons expliqué, les utilisateurs devront à présent sélectionner l’onglet Explore pour consulter le contenu des pages.

Conséquence : une obligation de payer pour être visible dans le fil d’actualité classique ! Une vraie manne pour Facebook qui génère 96% de ses revenus grâce à la publicité…

Pourquoi ce changement radical ?

Le créateur du réseau social Mark Zuckerberg souhaite redonner du sens à Facebook aujourd’hui considéré comme la “poubelle” des réseaux sociaux.

Notre fil d’actualité est surchargé de contenus l’intérêt discutable (nous n’avons rien en particulier contre les vidéos de petits chats) et on observe plus d’interactions avec les pages qu’entre les utilisateurs.

 

En outre l’usage de Facebook en forte baisse : en 2017, on observe une baisse de 43% du temps passé sur Facebook ! Ce chiffre impressionnant ne serait-il  un signe de fatigue de la part des utilisateurs ?

Le créateur de Facebook et son équipe souhaitent effectuer un retour au source en développant à nouveau les interactions entre les utilisateurs : la priorité ne sera plus donnée aux contenus des pages, mais à ceux des utilisateurs. On peut dors et déjà constater que sur notre fil d’actualité, les publications des groupes facebook sont très mises en avant par l’edge rank, l’algorithme du réseau social.

 

L’objectif est donc de redonner la visibilité en priorité à nos amis dans notre fil d’actualités, au détriment des pages. Si vous ne réagissez pas aux publications d’une page (like, réactions, commentaires, partages…), vous ne serez plus soumis aux publications de cette page.

Nouveau fil d’actualité : comment réagir ?

Tous les annonceurs seront impactés par ce changement radical. Si vous ne générez pas assez d’engagement auprès de votre communauté, il important de prendre dès à présent des mesures pour vous préparer à cette potentielle chute de visibilité.

Construire une stratégie de contenus solide et engageante

Notre conseil  ? Travaillez un maximum votre stratégie de contenu pour qu’elle soit au plus prêt des besoins et des intérêts de votre audience. Produisez des contenus qualitatifs, quitte à moins publier. Plus le contenu est attractif, plus il sera partagé par les lecteurs, plus vous obtiendrez de la visibilité naturelle.

Ne plus être dépendant d’un seul réseau social

Deuxième point, il faut dorénavant ne plus être dépendant d’une seule plate-forme au risque de voir sa visibilité en péril. Pour ce faire, on peut envisager d’étendre sa communication sur les autres réseaux sociaux : intéressez vous à Pinterest, un social media à forte valeur ajoutée qui va prendre du galon au cours de ces prochains mois.

Créez et administrez un groupe Facebook avec votre page Facebook

Enfin, en tant que marque, il peut y avoir un intérêt de créer des groupes d’utilisateurs administrés par votre page pour fédérer votre communauté autour d’intérêts communs. Les personnes peuvent ainsi échanger sur vos produits et services, et non seulement vous gérez votre communauté, mais en plus vous avez des retours d’usagers. Pas mal non ?

 

Besoin d’un coup de main ? Facebook vous explique comment créer un groupe administré par votre page.

Découvrez nos autres articles