Réseaux Sociaux

Veille du jeudi : Dark Social, l’analyse qui fait peur !

Pour Halloween, l’équipage vous plonge dans le Dark Social. Âmes sensibles, s’abstenir ! Pour les plus courageux, nous vous souhaitons une très bonne lecture !

 

Médiamétrie : les tendances du mois de septembre !

Une infographie de Médiamétrie présente les derniers chiffres sur la fréquentation des sites web.

Fréquentation des sites web

Source : ecommercemag

Plus de 52% des visites s’effectuent via un mobile. L’ordinateur prend la seconde place suivie de la tablette dont le nombre de visites augmente. Windows est le système d’exploitation mobile qui compile le plus grand nombre de visites (44,5%).

Pour connaître l’évolution des chiffres entre le mois d’août et septembre, vous pouvez consulter l’infographie dynamique sur ecommercemag.

 

Designers, ne centrez pas vos logos !

L’étude de Nielsen Norman Group montre que l’emplacement du logo sur une homepage joue un rôle prépondérant pour l’utilisateur. Un logo situé dans le coin supérieur gauche répond à trois besoins principaux :

  1. Comprendre rapidement sur quel site l’utilisateur navigue
  2. Le logo augmente les chances que l’utilisateur se souvienne de la marque
  3. Il permet de revenir facilement à la page d’accueil (navigation)

Centrer les logos

Source : nngroup

Un logo centré sur une homepage augmente le nombre de clics nécessaires pour que l’internaute puisse arriver à son but. Un logo situé dans le coin supérieur gauche de la page est plus adapté. Il multiplierait par six le fait qu’un utilisateur puisse se rendre sur la page d’accueil en un seul clic.

 

Dark Social : l’analyse qui fait peur !

 

Le Dark Social

Source : Simplymeasured

Le dark social correspond au trafic qui arrive sur un site internet par d’autres biais que par : des liens sur un site (referral), search (Google) ou encore directement en tapant l’adresse dans la barre du navigateur.

Le dark social peut provenir de sources de trafic tels que : les applications mobiles comme celles des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.), les e-mails ou les chats (WhatsApp, Slack, etc.).

D’après l’article de NLQ (Notre Lien Quotidien), l’étude de Radium One annonce que 70 % à 80% du trafic proviendrait aujourd’hui du dark social, des chiffres cauchemardesques !

Lorsque vous étudiez les performances de votre site ou lorsque vous souhaitez modifier votre stratégie social media, vous devez prendre en compte ce dark social.

Des échanges moins publics sont aussi la source de dark social. C’est le cas pour la communauté de sportif d’Adidas, qui se retrouve sur WhatApp pour échanger.

Les échanges publics, les conversations online ne sont qu’une infime partie du dark social.

Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous conseillons les articles de Simply Measured et celui de Digiday UK.

 

Quand l’achat en ligne est à 66% émotionnels !

cerveau émotion e-commerce

InsightNow a réalisé une étude autour de 16 catégories de produits pour 20 000 situations d’achats. Celle-ci nous montre que la plupart des décisions d’achat en e-commerce sont prises de manière émotionnelle.

Il ressort 7 types de comportements concernant le e-commerce :

  • Le bien-être
  • Le temps pour soi
  • La recherche d’expertise
  • La sérendipité
  • Les offres et promotions
  • Les résolutions de problèmes et l’ennui

Il est donc nécessaire de repenser la relation client en créant des expériences numériques en lien avec les besoins émotionnels des internautes. L’engagement d’une relation basée sur l’expérience positive du consommateur à long terme est essentiel. L’achat en ligne doit pouvoir se faire le plus simplement possible peu importe la page.

L’article de Comarketing retrace cette étude.

 

 

Créer ses personas ? Avec Xtensio !

Xtensio vous propose de créer vos propres personas pour chacun de vos clients. Ce que vous allez pouvoir indiquer ?

User persona

Source : Xtensio

  • Nom
  • Image
  • Commentaires (goûts par exemple)
  • Démographie – comportement de votre client – personnalité
  • L’histoire de votre client
  • Ses marques préférées – ses frustrations
  • Vos objectifs finaux
  • Canaux préférés

La création de vos personas va vous permettre de gagner du temps et d’atteindre vos objectifs plus facilement.

 

Vos publicités Facebook fonctionnent mal ? Voici les raisons !

D’après un article du blog Adespresso, il y a 22 raisons pour lesquelles vos publicités peuvent mal fonctionner.

Voici nos 3 préférées :

  • Saturation publicitaire. Si des personnes que vous ciblez ont vu votre publicité trois fois mais n’ont pas cliqué, elles ne sont probablement pas intéressées. Vous pouvez donc créer une règle d’exclusion basée sur la fréquence.
  • Stopper les tests A/B trop tôt. Il faut attendre qu’il y ait suffisamment d’impressions et de clics afin d’atteindre une signification statistique suffisante.
  • Oublier d’exclure les audiences personnalisées. Pour ne pas ennuyer les personnes qui sont déjà allées sur votre site, il faut les exclure de vos campagnes de notoriété. À la place, rengagez-les avec une campagne de retargeting.

Knowledge Graph n’affiche plus seulement les avis Google !

Les marques vont désormais pouvoir voir, dans leurs Knowledge Graph, des avis Facebook, L’Étudiant ou Diplomeo.

L’amélioration de l’expérience utilisateur est l’objectif principal de cette mise au point. Un choix justifié pour certaines catégories d’établissements comme les écoles. En effet, les avis Facebook seraient une source fiable pour obtenir des avis d’étudiants.

Les avis dans le knowledge graph

 

Quelles sont les bonnes pratiques RSE en communication digitale ?
Prospection digitale : les étapes phares de l’élaboration de la stratégie
Structurer parfaitement l’arborescence d’un site e- commerce