Branding

Méthode du design thinking : un plus pour construire votre projet

Dans un monde en constante évolution, il est essentiel pour les entreprises de rester compétitives et d’innover constamment. Pour vous aider à naviguer à travers les défis et les opportunités qui se présentent à vous, notre agence a développer dans ses ateliers, sa propre version de la méthode du design thinking et vous accompagne dans ses différentes étapes, grâce à une approche centrée sur l’humain ☀️

Cette méthodologie a pour ambition de résoudre des problèmes complexes et déployer des solutions créatives.

Dans cet article, vous allez découvrir comment cette méthode peut être un atout pour l’élaboration de votre propre objectif.

Une méthode de co-création ancienne

Histoire

 

Le design thinking, (pensée design ou esprit design) est loin d’être une grande nouveauté dans le monde du marketing et de l’innovation. En effet, cette méthode collaborative existe depuis les années 1960. C’est à cette époque qu’elle a été utilisée pour la première fois comme une manière différente d’aborder les problèmes et les questions liées à la création de produits et de services. Cette approche a évolué au fil du temps, notamment lors de sa théorisation en 1980 par le professeur américain Rolf Faste de l’Université de Stanford (Californie, Etats-Unis), pour aboutir à un processus en cinq étapes tel que nous le connaissons aujourd’hui.

 

On le rappelle
La méthode du design thinking est une approche co-créative qui vise à résoudre des problèmes en suivant un proces structuré en plusieurs phases. Les principes de base de cette méthode reposent sur l’idéation et la créativité, permettant ainsi d’appliquer des solutions innovantes et adaptées aux besoins des utilisateurs.

 

Concept

 

Chaque étape de cette méthodologie fait appel à des techniques spécifiques et des outils variés, tels que le brainstorming, le prototypage ou encore l’empathie. Cette démarche sert à identifier et résoudre les problématiques rencontrées

De plus, le design thinking encourage l’inspiration et la créativité, en s’appuyant sur des techniques d’observation et d’analyse pour mieux comprendre les attentes des utilisateurs.

 

Cependant, l’une des principales forces de cette méthode réside dans sa capacité à réunir des participants issus de divers horizons et expertises. Cette force collective permet d’imaginer des solutions créatives et innovantes en croisant les points de vue et les compétences de chacun. Résultat, en combinant les idées de tous les acteurs impliqués, il devient possible de générer des résultats tangibles et d’améliorer la qualité des projets de manière significative.

 

Étapes

 

 Empathie | Comprendre les clients

C’est la première étape du processus. Elle est primordiale car représente le cœur de cette méthodologie. Elle consiste simplement à se mettre dans la peau de l’utilisateur et de le comprendre au mieux, lui et ses actions. Faire preuve d’empathie est donc la base de ce concept. Concrètement, il s’agit de travailler en équipe afin d’avoir l’avis de chacun.

 

Définir | Quel est le problème à résoudre ?

Cette phase découle de la précédente. Elle met en exergue les problématiques à régler (quoi? où ? comment ? pourquoi ?). Elle est utile pour répondre à un questionnement particulier.

 

 Idéation | Imaginer des solutions

Après avoir mis en évidence les différents soucis rencontrés, voici l’étape de la recherche de solutions. À travers des sessions de brainstorming et de groupe de travail, chacun peut proposer une idée pertinente, le but étant de trouver la réponse la plus adéquate.

 

 Prototype | Concrétiser les idées

C’est la phase de matérialisation. Les hypothèses de résolution se précisent de façon concrète, grâce à l’élaboration de maquettes et de prototypes.

 

Tester | L’heure de vérité

C’est l’étape finale. Elle permet de tester les prototypes finaux donc est déterminante dans le processus (l’erreur est souvent de croire que le prototype fonctionne tel qu’on l’a imaginé, de façon optimum). Il est important d’écouter les retours de vos clients. Plus vite vous aurez des feedbacks rapides, plus vite le produit pourra être ajusté.

Notre version de la méthode du design thinking

 

Chez Pilot’in, nous nous sommes appropriés cette méthode de manière à l’intégrer complètement à notre manière de travailler est en avons défini 4 grands axes :

 

01 L’alignement : converser entre vous et nos équipes pour une compréhension fluide et sans jugement, dans le but de s’accorder sur une même vision en adéquation avec vos buts et vos objectifs.

 

02 La créativité : lancer des pistes de réflexion pour faire émerger le plus d’idées possibles. Cette phase est la plus amusante, alors ne vous limitez pas. Osez !

 

03 La résolution : identifier les solutions évoquées et sélectionner les plus pertinentes parmi toutes les propositions lancées.

 

04 La décision : finaliser le produit et entrer dans une phase de test.

 

Grâce à cette pensée, nous sommes en mesure de donner vie à des solutions uniques et adaptées aux défis spécifiques de chacun de vos projets.

Et Estelle vous dévoile tout dans cette vidéo (de la théorie à la pratique)

 

Nos prestations : des ateliers à la carte

 

En se basant sur notre propre méthode du design thinking nous avons créé plusieurs ateliers afin de répondre à vos problématiques spécifiques.

Dans notre agence, nous nous adaptons à vos projets et vos besoins et vous proposons un accompagnement sur mesure. Chaque atelier dure entre 3h et 4h (prévoir ½ journée).

 

 

Une bonne préparation en amont est l’assurance d’un projet réussi et serein

et 97% de nos clients sont satifisfaits ⛵

Notre méthodologie : la co-conception. C’est donc naturellement que nous commençons chacun de nos projets par des ateliers qui permettent de poser les bases et creuser, définir les objectifs et creuser les éléments bloquants de votre projet. Voilà quelques uns de nos ateliers :

Atelier Workflow ️

Comprendre votre fonctionnement en interne et améliorer votre communication au sein des différents services et collaborateurs.

Atelier identité de marque

Pour connaître vos valeurs, vos besoins et votre positionnement de marque afin de mettre en application votre projet sereinement.

Atelier Naming

Faire émerger des pistes de réflexion dans le choix du nom parfait qui vous représente.

Atelier connaître votre audience

Définition de votre cible, votre persona (celui qui sera intéressé par votre produit ou service)

Atelier SEO

Définir une stratégie de référencement naturel en accord avec les objectifs de votre site internet.

Atelier UX ‍

Créer une ergonomie pertinente pour la conception de votre site web grâce à l’outil Octopus.

On adapte nos ateliers à vos besoins sachez-le. Donc pour n’importe quel besoin et peu importe votre secteur, contactez-nous et on vous dira ce qu’on peut co-construire ensemble

Les avantages de cette méthode du design thinking

 

Pour résumer, la méthode du design thinking a de nombreux avantages. Elle est surtout un prérequis pour un projet réussi et contribuera à transformer vos idées en des concepts réalisables.

Elle vous évitera bien des complications, comme le manque de cohésion et de compréhension des équipes, un cahier des charges incomplet, ou une mauvaise évaluation de vote projet.

 

En résumé, la méthode design thinking est une approche puissante, elle permet d’avoir un réel impact sur votre activité et elle est reconnue comme un véritable levier d’innovation et de transformation pour les entreprises.

Elle vous permettra de gagner du temps et de partir du bon pied quels que soient vos projets. L’utiliser c’est l’adopter

Aujourd’hui, cette approche reste un atout majeur pour les entreprises qui souhaitent actualiser leur manière de travailler et de concevoir des solutions adaptées aux défis actuels.

Pourquoi utiliser la méthode du design thinking ?

 

La méthode design thinking prend une place centrale en tant que processus de résolution de problèmes. En effet, l’utilisation de cette démarche est devenue incontournable pour toute personne ou organisation souhaitant innover et se positionner de manière viable sur le marché. ⛵

 

Cette méthode, popularisée par des experts du design tels que Tim Brown, CEO d’IDEO, et David Kelley, fondateur de l’Universite de Stanford, repose sur une approche centrée sur l’humain. Elle implique une compréhension profonde des utilisateurs pour lesquels le produit ou service est conçu. Une formation au design thinking peut être bénéfique, permettant d’acquérir les ressources nécessaires pour mener cette démarche de façon efficace (c’est pour ça qu’on vous invite à le faire avec nous lors de nos ateliers).

 

La méthode design thinking s’articule autour d’un processus itératif, permettant une adaptation constante au fur et à mesure des découvertes. Elle favorise ainsi l’apprentissage par l’erreur, à l’inverse d’une approche traditionnelle où l’échec est vu comme un frein. Le prototypage, par exemple, est une étape clé de cette démarche, offrant la possibilité de tester des idées et d’apprendre rapidement de leurs éventuels défauts.

 

L’accent est également mis sur la collaboration et le travail d’équipe. En effet, l’implémentation de cette méthode contribue à renforcer la cohésion de l’équipe, grâce à un partage constant des idées et des informations, favorisant ainsi l’intelligence collective. ‍ ‍

 

Utiliser la méthode design thinking, c’est donc donner une place centrale à l’expérience utilisateur tout en favorisant l’innovation, l’apprentissage et la collaboration. Il n’est donc pas surprenant que de plus en plus d’entreprises, startups comme grandes organisations, se tournent vers cette pratique pour rester compétitives et pertinentes dans un monde digital en perpétuelle évolution.

 

Design thinking et carte d’empathie : deux outils essentiels

 

En associant le design thinking avec la carte d’empathie, vous obtiendrez des résultats importants sur la satisfaction de vos clients.

 

Pour rappel, la carte d’empathie est un processus de visualisation qui permet, tout comme la méthode du design thinking, de mieux connaître le consommateur. Elle consiste dans l’action de se mettre à la place de l’utilisateur pour mieux comprendre ses besoins et ses ressentis.

Cet aide permet d’adapter sa stratégie marketing, de favoriser une meilleure image de marque et ainsi d’augmenter sa proximité avec ses clients actuels et d’en attirer de nouveaux.

C’est un parfait exemple de l’utilisation d’outils externes pour alimenter la méthode du design thinking !

 

[Article rédigé par Aurore Gravito, rédactrice web en stage chez Pilotin en Mai 2023]

ClickUp : votre outil de gestion de projet en ligne
Les 5 étapes pour créer un tunnel de vente efficace
Création d’identité visuelle 👉 Notre guide pour réussir la vôtre