Le GID™, la révolution pour votre création de contenu

par | 10 novembre 2020 | Webmarketing



Nous allons dévoiler dans cet article de blog un secret jalousement gardé depuis des années par tous les grands dirigeants de ce monde, les responsables digitaux efficaces, les responsables marketing sachants et les Growth Hackers innovants. 🕵️

En effet, ce club très fermé va vivre une fuite historique d’informations. Le moment est unique !

 

3 questions pour les non connaisseurs du GID™

  • N’avez-vous jamais rêvé de créer des contenus qui fonctionnent réellement ?

 

  • N’en avez-vous pas marre de faire des newsletters qui ne génèrent aucun résultat ?

 

  • N’êtes-vous pas fatigué par cet ultime post LinkedIn ou Facebook qui n’a toujours pas rencontré le succès escompté ??

 

En effet, vous n’êtes pas le seul. Cela arrive à des milliers de dirigeants, responsables marketing, community managers, alternants et stagiaires dans toute la France, et cela, tous les jours.

 

Le problème principal actuel

Les problèmes énoncés ci-dessus amènent tous à la même conclusion.

 

Vos contenus sont nazes ! 😮

 

Je précise :

Vos contenus ne sont pas intéressants

Ou encore :

Vos contenus sont dignes de Michou, ce commercial à l’ancienne, roi du porte à porte et renard de surface des restos de zones industrielles. Vos contenus sont bien trop commerciaux, poussifs et chiants.

 

Vous n’avez pas changé de méthode depuis les années 80, et vous voyez bien que ça fonctionne de moins en moins, ou alors que ça n’a juste jamais fonctionné, sauf à la sueur de votre front et parce que vous vous êtes épuisé à la tâche ! Ou alors que vous aviez un talent inné ! Et étrangement ce talent inné, vous n’arrivez pas à l’industrialiser !

 

Ce qui suit va sûrement vous permettre de passer à la vitesse supérieure assez facilement, tout en restant l’expert que vous êtes

 

La découverte du concept GID™

Voilà qui nous amène au concept moderne, performant et inconnu au bataillon !

Et pourtant, ce concept bien gardé par les personnes à succès va devoir être révélé au grand jour !

 

Tout contenu diffusé en vrai, sur votre site web, sur vos newsletters, sur votre LinkedIn ou n’importe quel support de communication doit répondre à 3 critères.

Ce contenu doit être Gratuit, Intéressant et Désintéressé ! C’est le concept du GID™ (en français, prononcer Jide, si il y avait eu un u, on aurait prononcé Guide, mais ça ferait étrange d’entendre le “guide du guide”, vous n’êtes pas d’accord ? 😅)

J’ai glissé un petit ™ à côté pour le plaisir, ce n’est absolument pas une marque déposé, mais je trouve que ça faisait stylé et international, genre ça sort directement du Mercator, vous ne trouvez pas ?

 

Nous allons analyser le GID™ en détail

Gratuit

Plus il est contraignant d’accéder à votre contenu, moins vous aurez de succès sur ce contenu et moins vous construirez votre image de marque et votre positionnement d’expert.

Exemple de contenus gratuits (financièrement), ordonnés par niveau de difficulté croissante :

  • Un post sur les réseaux sociaux
  • Un article de blog
  • Un webinar
  • Une infographie
  • Un guide pratique
  • Un livre blanc
  • Une étude de marché

Afin de pouvoir accumuler de la donnée à forte valeur ajoutée pour votre inbound marketing ou marketing automation, vous pouvez demander un prénom, nom et une adresse e-mail, mais il faut s’arrêter à ça en général. Sur les réseaux sociaux vous pouvez demander un like ou un commentaire en échange de votre contenu.

Si vous rendez votre contenu payant, même à un prix dérisoire de 10€, vous aurez créé un super contenu.

Intéressant

Il faut absolument que votre contenu intéresse votre cible.

Pour cela voici quelques techniques et conseils qui pourront vous être utile :

  • Faite preuve d’empathie, mettez-vous à leur place et analysez leurs besoins
  • Regardez tout simplement les questions récurrentes de vos clients et prospects sur votre boîte e-mail
  • Si vous avez un SAV, demandez à voir les questions qui reviennent le plus souvent
  • Trouvez des idées avec UberSuggest
  • “Fake it until you make it” ! Faites croire qu’un contenu existe et envoyez le à un petit échantillon de personnes. Si un nombre suffisant de personnes clique dessus, alors créez-le réellement ! Cette technique plus avancée est très puissante. Cependant, tout le monde n’est pas prêt à s’en servir. J’ai utilisé cette technique plusieurs fois et le gain de temps est plutôt incroyable.
  • Une variante du “Fake it until you make it”, que j’utilise plus souvent, est de faire un brouillon rapide du contenu en se concentrant sur le fond et pas la forme, de regarder l’engouement, de demander des retours aux personnes intéressées et d’améliorer ensuite le contenu avant de le diffuser à plus grande échelle.

Désintéressé

Afin de sortir de la masse des vendeurs de tapis (certains en ont fait leur métier), il est important pour une fois d’oublier de vendre et de réellement essayer d’aider votre contact, votre prospect ou votre client.

Je n’ai jamais vendu autant de sites, rentables et sans effort de négociation, que depuis que j’ai arrêté d’essayer de vendre des sites.

Désormais je donne des conseils en permanence, j’aide, je crée des outils, je propose des solutions, je donne des bonnes pratiques.

Vous devez être le vendeur de chouchou ! Vous savez, celui qui passe sur la plage avec son panier de chouchous bien garni et qui vous fait goûter un chouchou afin de mettre en éveil votre gourmandise.

Il avait l’air tellement sympa ce vendeur d’ailleurs que je vais finalement lui prendre un paquet. Finalement tout cela tombe bien ! 😄

Les risques de ce type de contenu

Vous avez peur que vos concurrents vous piquent vos idées ?

Vous avez peur d’en donner trop et que votre contact puisse le faire lui-même, sans avoir besoin de vous ?

Vous avez bien raison !

D’ailleurs si vous souhaitez rester caché et que vous n’avez pas besoin de plus de clients, alors vous vous êtes trompé d’article !

Vous êtes un concurrent ? Parfait, bossons ensemble ! ✊🏻

Vous êtes un prospect qui n’a aucun budget disponible et vous pouvez tout mettre en place vous-même ? Parfait !

Pour les moins aisés, sachez que vous avez un budget annuel formation qui est disponible et disparait chaque fin d’année. Inspirez-vous de notre catalogue de formations et conditions de prise en charge OPCO.

Pour tous les autres, je suis très content d’avoir pu vous éclairer une bonne fois pour toute sur l’origine des échecs de vos e-mailings et de vos invitations LinkedIn sans retour.

 

Si vous avez la moindre question sur laquelle je peux vous aider, contactez-moi sur LinkedIn

 

Très bonne prospection ! ❤️

Découvrez nos autres articles