Pourquoi nous avons arrêté nos prestations de services Prestashop ?

par | 7 juin 2019 | WordPress



Depuis bientôt 6 ans Pilot’in a réalisé près de 250 sites, créés en majorité sur WordPress, mais quelques autres technologies sont restées.

 

Etat des lieux des technologies utilisées par Pilot’in

 

  •  256 sites mis en ligne
  • 80% en WordPress
  • 15% en HTML/CSS/JS aussi appelés “en dur”
  • 4% en Prestashop, soit 10 sites en tout.

Encore dernièrement nous maintenions 4 sites Prestashop.

 

Pourquoi nous avons arrêté Prestashop ?

 

Il est très difficile de maîtriser la qualité et d’être compétitif sur 18 tableaux en même temps.
D’un point de vue marketing, nous avons toujours présenté notre activité Prestashop, bien que la majorité des projets e-commerce furent traités sur WooCommerce à force de persuasion.
La gestion de projet n’en était que plus compliquée, la maintenance plus longue et le développement plus difficile, pour le même rendu final.

 

Les limites de Prestashop

 

1. Fonctionnement lourd

Prestashop était, jusqu’à sa version 1.6, assez lourd en termes de code, de système de templating et de framework qu’il utilisait, ce qui le rendait relativement lent, comparé aux autres plateformes. À partir de sa toute dernière version, 1.7, ça n’a fait qu’empirer ! En intégrant (partiellement) Symfony avec deux systèmes de templating et moitié de framework développé en interne, la dernière version offre moins de fonctionnalités (de base) que la précédente, tout en étant bien plus lente ! Pour la réalisation de la même tâche, des fonctionnalités qui prenaient 200 lignes de code en prennent 2000 aujourd’hui. La cause est le nouveau framework. 

Tout cela impacte les performances de votre serveur, nécessitant plus de mémoire RAM, un processeur plus performant et des temps de chargement plus longs. En conséquence, votre taux de conversion est plus bas et donc vous effectuez moins de ventes (on parle bien sûr des magasins en ligne, tout ce qui influence négativement le temps de chargement, impacte directement votre chiffre d’affaires !)

Source : https://medium.com/@prestashoppoweruser/prestashop-bad-business-bad-decisions-9b8a6b55da67

Comme si cela n’était pas suffisant, un développement plus lourd, plus compliqué, moins intuitif et qui n’utilise pas des frameworks populaires coûte, bien évidemment, plus cher ! 

La version 1.7 (la plus récente) ayant moins de fonctionnalités de base que les versions précédentes, nous sommes obligés d’acheter des modules pour répondre à nos besoins (en plus d’acheter le thème, car le développement d’un thème personnalisé coûterait, souvent, trop cher), ce qui nous amène à notre point suivant…

 

2. Modules complémentaires et fonctionnalités

Si WooCommerce, le concurrent direct de Prestashop, a derrière lui, la plateforme WordPress (modulaire, flexible, la plus utilisée dans le monde pour la gestion de contenu), Prestashop a derrière lui  Prestashop. Les développeurs Prestashop doivent être spécialisés dans le framework et avoir beaucoup d’expérience avec la plateforme, étant donné sa complexité, avant de pouvoir être opérationnels sur le développement des modules et des thèmes. Tout cela explique le coût, généralement bien plus élevé, des modules Prestashop, comparé aux modules WooCommerce, par exemple.  

 

3. Passage de version

Contrairement à WordPress et WooCommerce, où l’évolution est pensée à la base de la plateforme, le passage entre les versions majeures de Prestashop n’est pas toujours évident. Comme nous avons pu le voir avec la toute dernière version, les magasins utilisant la précédente version se sont retrouvés bloqués, à cause de l’incompatibilité entre les thèmes et les modules utilisés sur les deux versions, ayant comme seule alternative, la refonte entière de leur site !

Source : https://canonicalized.com/prestashop-vs-woocommerce/

 

4. Prestashop SA derrière Prestashop

Il y a ici la présence d’une entreprise privée à but lucratif. Pour être copain avec PrestaShop et recevoir des leads de leur part, il faut signer un bon chèque de 2000€/an + 700€/jour/collaborateur pour 4 jours minimum. Soit un total de 4800€ pour commencer à afficher le “partenariat”. Du coup vous comprenez un peu mieux pourquoi la création d’un site PrestaShop par une agence sérieuse coûte bien plus cher. Ce n’est pas forcément parce que le site est plus performant, mais simplement car les coût fixes d’agence et des modules sont élevés !

Sur WordPress, il n’y a rien de tout ça !

 

 

Les quelques avantages de PrestaShop

Pour des sites vitrines ou expérientiels, passez votre chemin !
Pour du e-commerce, dans quelques cas, PrestaShop peut réellement être pertinent.
Bien entendu, ce CMS comporte tout de même des qualités, que voici :

  • Système de gestion des stocks avancé
  • Module multilingue prêt à l’emploi
  • Modules natifs pour l’intégration avec les marketplaces
  • De nombreux plugins pour des besoins e-commerces spécifiques

 

Voici quelques chiffres d’un de nos clients Prestashop, depuis le lancement de son site :

  • 375 nouveaux clients par mois en moyenne
  • 122% d’augmentation du nombre de commandes sur le site
  • 260 commandes par mois en moyenne
  • x2 de trafic sur les 6 premiers mois suite au lancement
  • 12% d’augmentation de CA

 

Pour vous donner un exemple, si vous vendez une gamme de vêtements avec de nombreux coloris, une grande déclinaison de couleurs et de tailles, 3 modes de transports, 4 moyens de paiement et que vos produits doivent être poussés en direct sur 4 marketplaces, alors Prestashop a un intérêt. 
Vous pouvez bien entendu faire la même chose sur WordPress en sur-mesure pour à-peu-près le même budget. Mais Prestashop, dans ce cas-là, restera plus stable et maintenable dans le temps à travers les différents modules utilisés qu’avec un WordPress sur-mesure.

Si vous avez besoin de noms d’agences à consulter pour votre projet, demandez-nous, on a des supers contacts sur Lyon 😉

 

Pourquoi nous accélérons sur WordPress

 

La recherche et développement sur WordPress

Depuis maintenant 3 ans, nous travaillons à l’amélioration continue d’un très bel outil plein de potentiel : le Pilothème (nom utilisé en interne) ou WordPress Pro (niveau marketing, c’est plus impactant comme nom). 

 

Les avantages de WordPress
  • modularité
  • évolutivité
  • facilité d’utilisation
  • performances
  • optimisation
  • compatibilité
Les avantages du Pilothème

Nous souhaitons faire une comparaison avec les autres solutions du marché : themes, templates, wysiwyg…

  • performances, temps de chargement
  • personnalisation avancée
  • fonctionnalités avancées (déjà disponible, ou facile à implémenter)

Encore merci à la confiance de nos clients que nous avons eu la chance d’accompagner sur Prestashop et vive la suite pour nos clients WordPress et WooCommerce ! 🙂

 

Découvrez nos autres articles