Content marketing

Ghostwriting : tout comprendre sur l’écriture fantôme

Bienvenue !

 

Vous allez découvrir le métier fascinant de ghostwriter, un métier qui a monté en flèche avec les réseaux sociaux.

 

Derrière chaque grand auteur, leader d’opinion ou CEO influent, se cache parfois un ghostwriter talentueux. Ces écrivains fantômes sont de véritables acteurs de l’ombre. Ils doivent posséder une compétence rédactionnelle impeccable pour se fondre dans la voix de leur client.

 

Il y a de nombreux professionnels et entreprises font appel à ces rédacteurs spécialisés. Que ce soit pour des raisons de temps, de manque de compétences en écriture ou bien, simplement pour bénéficier d’un regard neuf. Ce n’est pas tout, ils peuvent faire appel à ces experts pour développer leur marque personnelle, renforcer leur présence en ligne ou communiquer de manière plus efficace.

 

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur ce métier.

Alors, sans plus attendre, à l’abordage ! ⛵️

Définition et rôle du Ghostwriting 

 

Qu’est-ce que le ghostwriting ?

 

Le ghostwriting, ou l’écriture fantôme, est une pratique de plus en plus répandue quand on parle de contenu. Un ghostwriter (rédacteur fantôme) rédige des textes sous le nom d’une autre personne, souvent un auteur, un entrepreneur ou même un dirigeant d’entreprise. Ce service professionnel offre une multitude d’avantages, particulièrement dans des domaines où le temps et l’expertise en écriture peuvent manquer.

 

Les ghostwriters sont engagés pour écrire des livres, des articles de blog, des discours et même des posts sur LinkedIn. Leur rôle est de capter la voix et le style de la personne pour qui ils écrivent, tout en incorporant leur propre compétence et expérience rédactionnelle pour enrichir le contenu.

 

Le ghostwriting sert à produire du contenu de qualité, qui répond aux besoins spécifiques d’un public cible. Ce n’est pas tout, il aide aussi à renforcer la présence en ligne et la marque personnelle, sur les réseaux sociaux et autres plateformes web. Il s’agit d’un métier qui exige discrétion et adaptabilité. Ces capacités permettent aux clients de projeter une image professionnelle et authentique, tout en s’affranchissant des contraintes de la création de contenu.

 

Qui sont les ghostwriter ?

 

Les ghostwriters, ou écrivains fantômes, sont des professionnels spécialisés dans l’écriture sous couvert d’anonymat, pour le compte d’autres personnes.

 

Le ghostwriting est plus qu’une simple rédaction. Il s’agit de capturer la voix, le style et la vision du client pour créer un texte qui semble avoir été écrit par le client lui-même. Cela nécessite non seulement une solide expertise en écriture mais aussi la capacité d’adopter différentes personnalités et perspectives. Le processus implique souvent une étroite collaboration avec le client pour s’assurer que le produit final reflète fidèlement ses idées et son message.

 

Dans un monde où le contenu est roi, les ghostwriters jouent un rôle important dans la stratégie de contenu et le marketing de contenu des entreprises. Cela les aide ainsi à créer, développer et maintenir une image de marque forte et cohérente en ligne.

Ne pas confondre Ghostwriting et Copywriting

Bien que le ghostwriting et le copywriting partagent des fondamentaux communs comme la création de contenu, leur essence et leurs objectifs sont fondamentalement différents. Le ghostwriter travaille généralement dans l’ombre, sans revendiquer la paternité du texte.

 

Cette pratique, très répandue dans le monde littéraire et professionnel, vise à exprimer la voix et les idées de quelqu’un d’autre, souvent un chef d’entreprise, un politicien, ou une personnalité publique.

En revanche, le copywriter se concentre sur le marketing et la publicité. Son travail consiste à créer des textes incitatifs destinés à promouvoir un produit, un service, ou une marque sur divers médias, y compris le web. Ces écrits doivent non seulement capturer l’attention du public cible mais aussi encourager une action spécifique, comme un achat ou une inscription. Le style, le ton, et la structure de ce contenu sont donc conçus pour optimiser l’engagement et la conversion.

 

Un autre point de divergence entre ces deux métiers, c’est leur approche en matière de réseaux sociaux et de présence en ligne. Le ghostwriter peut parfois gérer des posts LinkedIn ou des newsletters pour renforcer discrètement la présence d’une marque personnelle. Tandis que, le copywriter utilise souvent ces plateformes pour des campagnes de marketing de contenu directes et mesurables.

template réseaux sociaux thumbnail

Template réseaux sociaux : faire exploser vos scores !

Pour examiner votre demande, nous traitons vos données personnelles. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

« Une équipe dynamique et très professionnelle !
Très à l’écoute de leurs clients pour produire des contenus et sites web très convaincant que ce soit dans un objectif de notoriété, conversion ou fidélisation. » – Benjamin 

« Coaching de qualité et adapté à nos besoins. Découverte d’astuces , d’informations pratiques et concrètes sur le référencement . Je recommande. » – Lyon City Tour 

« Excellent accompagnement dans la création d’une stratégie digitale. Conseils pertinents, personnalisés et grande disponibilité et professionnalisme de l’équipe. Je recommande ! » – Anna

Les compétences nécessaires pour être ghostwriter 

 

Devenir un ghostwriter compétent requiert un éventail de compétences bien précis, adapté au métier d’écrivain fantôme. Un ghostwriter professionnel doit maîtriser l’écriture de qualité, se glissant avec aisance dans le style et la voix de ses clients. Cette capacité à créer du contenu authentique qui résonne avec l’audience cible est essentielle. La discrétion et l’aptitude à rester dans l’ombre de ses clients, souvent des dirigeants ou des entrepreneurs, demandent une grande intégrité et confiance.

 

En plus de la rédaction, un ghostwriter doit posséder de solides compétences en recherche, ce qui lui permet de développer des textes bien informés sur n’importe quel sujet ou niche spécifique. Un bon ghostwriter est également un copywriter aguerri. Il doit savoir optimiser le contenu pour le web, intégrant des pratiques de SEO et marketing de contenu pour améliorer la visibilité en ligne. La compréhension des réseaux sociaux et la capacité de rédiger des posts LinkedIn ou des articles pour d’autres plateformes, sont aussi importantes pour aider les clients à accentuer leur marque personnelle et leur présence en ligne.

 

La gestion de projet fait partie intégrante de ce métier. Le ghostwriter doit souvent développer et planifier des projets d’écriture de bout en bout, respectant des délais stricts tout en maintenant une qualité supérieure du contenu. La flexibilité et l’adaptabilité sont essentielles pour répondre aux besoins spécifiques de chaque client, que ce soit pour rédiger un livre, une newsletter ou un discours pour une conférence.

Les principales missions  d’un ghostwriter 

 

Un ghostwriter doit d’abord exceller dans l’art de la rédaction et posséder une compétence approfondie dans plusieurs domaines.

Il est souvent appelé à travailler sur des projets variés :

 

👉 Des livres,

👉 Des articles de blog,

👉 Des discours,

👉 Et des posts sur les réseaux sociaux.

 

Pour réussir, un ghostwriter doit donc être plus qu’un simple écrivain. Il doit être un collaborateur de confiance, un conseiller en communication, et un expert capable de naviguer dans le vaste océan des médias et du web. Cette collaboration étroite avec les clients garantit que chaque mot publié, bien que n’étant pas le sien, porte une empreinte indélébile sur le monde. Cela fait du ghostwriting non seulement une pratique mais un véritable art.

Le processus de création en Ghostwriting : De l’idée à la réalisation

 

Début de l’ébauche 

 

Le ghostwriting, loin d’être une simple rédaction cachée, est une fonction complexe et structuré. Elle nécessite un ensemble de compétences spécifiques et une compréhension profonde du projet. Un ghostwriter professionnel travaille étroitement avec son client pour capturer sa voix et sa vision, transformant une simple idée en un contenu de qualité. Le processus commence souvent par une prise de contact ou un appel à un ghostwriter, où les besoins et les objectifs du client sont discutés en détail.

 

Le ghostwriter plonge dans le domaine du client avec la phase de recherche, que ce pour soit un livre, un article de blog ou une newsletter. Cette phase permet de s’assurer que le contenu est non seulement pertinent mais aussi crédible et bien informé. Ensuite, vient l’élaboration du plan et de la structure du texte. Cette phase se passe souvent en collaboration avec des copywriters et des rédacteurs web, afin de peaufiner le style et la tonalité.

 

La rédaction peut commencer 

 

La rédaction proprement dite peut alors commencer. Le ghostwriter, en utilisant les notes, les brouillons et les idées préalablement discutées, commence à créer le contenu, en prenant soin de refléter la personnalité et le style personnel du client. Cette étape demande un travail méticuleux et une attention particulière à la qualité, assurant que chaque mot est choisi pour son impact et son adéquation.

 

Une fois le brouillon initial complété, il est souvent revu en étroite collaboration avec le client, permettant des ajustements et des raffinements pour mieux répondre aux attentes et aux objectifs initiaux. Le feedback du client est essentiel pour garantir que le résultat final est authentique et aligné avec son image et sa marque personnelle.

 

Enfin, après plusieurs itérations, le produit fini est prêt. La dernière étape est la publication qui, selon le type de contenu, peut inclure le lancement en ligne, la distribution via des réseaux sociaux, ou une campagne de marketing de contenu ciblée. Dans certains cas, surtout dans les milieux professionnels comme LinkedIn, cette phase implique aussi une stratégie de personal branding pour acentuer l’existence en ligne du client.

 

Chaque étape de ce processus demande une expertise spécifique, faisant du ghostwriting un métier à part entière, qui va bien au-delà de la simple capacité à écrire. C’est une forme d’art qui permet de transmettre des idées et de partager des histoires, tout en restant dans l’ombre, permettant au client de briller.

Début de la rédaction du ghostwriter

Les avantages et inconvénients du métier de ghostwriter

 

Les avantages 

 

Le métier de ghostwriter est riche en nuances. Il présente une série d’avantages et d’inconvénients qui attirent et parfois rebutent les professionnels de l’écriture. D’un côté, le ghostwriting permet une grande flexibilité, notamment pour les freelances qui choisissent leurs projets et gèrent leur temps. Cette indépendance offre l’opportunité de travailler sur une variété de contenus, comme des articles de blog jusqu’à des biographies, permettant ainsi au ghostwriter de développer une expertise solide dans différents domaines.

 

L’un des principaux avantages du métier est la possibilité de collaborer étroitement avec des personnalités influentes et des chefs d’entreprise. Le tout, souvent via des plateformes professionnelles comme LinkedIn. Cela permet non seulement de tisser un réseau professionnel robuste, mais aussi, de participer à des projets de grande envergure. Ils peuvent, par ailleurs, être très gratifiants tant sur le plan personnel que professionnel.

 

De plus, la nature discrète du travail permet aux ghostwriters de se concentrer pleinement sur leur expertise sans la pression de la reconnaissance publique. Cela peut être idéal pour ceux qui préfèrent rester dans l’ombre, tout en exerçant une influence significative à travers leur écriture.

 

Les inconvénients 

 

Cependant, le métier comporte aussi des défis. L’absence de reconnaissance publique peut être frustrante pour certains qui désirent la lumière des projecteurs pour leur travail créatif. De plus, la rémunération peut varier énormément, influencée par la nature du contrat, la renommée du client, et les spécificités du projet. Les ghostwriters doivent souvent faire preuve d’une grande adaptabilité et être capables de capter la voix et le style de leurs clients, ce qui requiert une compréhension profonde et parfois rapide de perspectives très diverses.

 

Enfin, le ghostwriting exige un haut niveau de discrétion, ce qui peut parfois générer des tensions, surtout si des divergences apparaissent concernant la vision du projet ou la clarté des contributions. Malgré ces défis, beaucoup trouvent dans le ghostwriting une voie enrichissante, leur permettant de développer une carrière dynamique et respectée, tout en restant derrière le rideau, sculptant en secret les mots qui influenceront le monde.

To-Do list 

 

Pour naviguer efficacement dans l’univers du ghostwriting et optimiser votre engagement avec cette pratique, voici une To-Do list qui pourrait guider vos premiers pas :

 

👉 Définir vos objectifs de contenu : Identifiez clairement ce que vous voulez accomplir avec votre contenu (e.g., augmenter la visibilité de la marque, partager des insights professionnels, publier un livre).

 

👉 Choisir le bon ghostwriter : Recherchez un professionnel dont le style, l’expertise et la compréhension du domaine répondent à vos besoins spécifiques.

 

👉 Établir une communication claire : Assurez-vous que vos attentes et la voix que vous souhaitez transmettre sont bien comprises pour éviter tout malentendu.

 

👉 Planifier la stratégie de contenu : Développez un plan incluant les sujets, le calendrier de publication, et les plateformes (blogs, réseaux sociaux, newsletters) où le contenu sera partagé.

 

👉 Négocier un accord transparent : Discutez des tarifs, des délais de livraison, des droits d’auteur et d’autres aspects contractuels pour protéger les intérêts de toutes les parties.

 

👉 Suivre le processus de création : Impliquez-vous dans le processus sans microgérer, permettant au ghostwriter l’espace créatif nécessaire tout en assurant que le projet reste aligné avec votre vision.

 

👉 Évaluer et ajuster : Une fois le projet livré, évaluez son impact et ajustez votre stratégie si nécessaire. Cela peut impliquer des modifications du contenu ou une redirection des efforts marketing.

Conclusion

 

En conclusion, le ghostwriting est une facette essentielle et souvent sous-estimée de la création de contenu. Que vous soyez un auteur à la recherche d’une plume discrète pour concrétiser vos idées, un professionnel cherchant à intensifier sa marque personnelle sur LinkedIn, ou encore un entrepreneur désirant communiquer efficacement sans avoir le temps ou les compétences nécessaires pour écrire, les ghostwriters apportent une solution sur mesure, adaptée à vos besoins et objectifs.

 

Faire appel à un ghostwriter peut être une excellente manière de produire du contenu de qualité tout en vous concentrant sur d’autres aspects de votre entreprise ou de vos projets personnels. Vous maximiserez ainsi les bénéfices de cette collaboration unique, enrichissant ainsi votre présence professionnelle et personnelle dans un monde de plus en plus axé sur le contenu digital.

Joomla ou WordPress : quel CMS pour votre projet web ?
Data centric : le guide ultime pour le comprendre et l’utiliser
Stratégie de branding : le guide ultime pour votre image de marque