30 astuces simples pour rendre votre site web éco-responsable

par | 4 juin 2020 | Site Web



Face aux enjeux actuels, la pollution numérique a été pointée du doigt. En effet, la navigation sur Internet pollue bien plus qu’on ne le pense. Pour remédier à cette situation, il est tout à fait possible de rendre un site web éco-responsable.

 

Avoir un site web éco-responsable : les éléments à mettre en place

 

Rendre votre site plus accessible pour devenir un site web éco-responsable

Plus votre site Internet est simple, plus il respecte les conditions d’un site éco-responsable. L’équipage Pilot’In a constaté que les sites web répondant aux besoins des personnes en situation d’handicap auditif ou visuel ont un meilleur classement.

Cela veut dire :

  • Avoir une grosse typographie
  • Optimiser la version mobile
  • Éviter les éléments perturbateurs en adoptant un seul corps de texte et un seul call-to-action par page. Le message est alors concentré à un endroit.
  • Adopter un fort contraste des couleurs comme un texte noir sur fond blanc

 

Utiliser les bons plugins WordPress

Si vous avez un site WordPress, vous avez accès à des fonctionnalités accessibles grâce aux plugins WordPress. Deux extensions permettent d’alléger et de nettoyer en profondeur votre site dans le but de diminuer la pollution.

 

Faire un nettoyage de la pollution numérique en profondeur

WP Rocket est une extension freemium puisqu’elle a une partie gratuite et une partie payante. En quelques clics et grâce aux paramétrages, vous avez la possibilité d’alléger le CSS en compressant les caches, diminuer le poids des images, avoir un JS léger et éviter les appels serveur.

 

Diminuer le poids des visuels

Pour avoir un site web éco-responsable, il est essentiel de diminuer le poids des photos et des vidéos présentes sur vos pages web. Pilot’in, agence WordPress à Lyon, vous recommande de télécharger le plugin WordPress ShortPixel. Grâce à son utilisation, vous avez la possibilité d’optimiser la taille et le poids de tous les visuels déjà présents sur votre site. Il s’occupera également de toutes les intégrations futures.

Concernant les dimensions, optez pour un fichier de 1080px de large maximum et un poids inférieur à 200ko.

Avec cette pratique, vous allez diminuer considérablement la pollution numérique de votre site, mais surtout vous allez améliorer votre référencement naturel. En effet, le fait d’optimiser vos visuels va alléger votre site et donc le rendre plus rapide.

 

Avoir un fournisseur écologique

Adopter une approche éco-responsable demande de passer chez un fournisseur d’électricité responsable utilisant de l’électricité verte. Nous vous recommandons Planète OUI qui utilise de l’énergie issue du développement durable.

 

Orienter sa stratégie pour avoir un site web éco-responsable

Une recherche Google consomme de l’énergie.

Une publication sur les réseaux sociaux pollue.

Un article de blog crée de la pollution numérique.

Vous l’aurez compris, toutes les actions digitales créent de la pollution.

Au vu de cette réalité, il est préférable de créer une stratégie de qualité et non de quantité. Créer du contenu qualitatif va vous permettre d’avoir de grosses répercussions. Il vaut mieux cela plutôt que de miser sur la quantité et ne pas se démarquer.

Sur les réseaux sociaux, planifiez moins de publications. Vous allez ainsi avoir une approche éco-responsable, améliorer votre image de marque, avoir des messages plus travaillés et augmenter la pertinence de votre approche.

 

Nettoyer sa boite email

Deux extensions disponibles sur Google Chrome vous permettent de nettoyer votre boîte email. L’objectif ici est de faire le ménage et le tri dans les newsletters que vous souhaitez recevoir.

Cela va baisser le stockage, moins d’emails sont envoyés donc les bandes passantes et les serveurs sont moins sollicités.

Cleanfox et Unroll vous permettent d’avoir cette approche écologique.

Vous avez également la possibilité, directement sur Gmail ou sur Outlook, de supprimer tous les anciens emails qui ne vous sont plus utiles.

 

Les extensions et les outils à utiliser dans le cadre d’une démarche éco-responsable

Extensity aide à mettre en veille tous les plugins déjà installés et présents sur Google Chrome. Cette pratique permet d’alléger la rame. En effet, s’ils sont constamment activés, les pages Chrome vont être entrain les charger au moment de votre navigation.

The Great Suspender a l’avantage de mettre sur pause les pages souhaitées. En effet, lors d’une navigation, si vous ne visitez pas une page durant de nombreuses minutes, elle va continuer à charger et ça va occuper de la bande passante. Avec cette pratique, la page sera ignorée par votre navigateur web.

Enfin, YouGreen évite le chargement des vidéos. Si vous aimez travailler en écoutant de la musique sur YouTube, le navigateur va charger la vidéo et le son. Or, le format vidéo demande beaucoup d’espace sur les bandes passantes. Avec l’installation de cette extension Google Chrome, accédez uniquement au fichier audio.

Pour aller plus loin, si vous avez un Mac, l’application Clean My Mac va vider les tâches de fond de votre ordinateur pour limiter sa consommation.

Les moteurs de recherche pour avoir une approche éco-responsable

Afin de contrebalancer la pollution numérique engendrée par les recherches sur Google, des moteurs de recherche éco-responsables ont été développés. On retrouve Lilo, Youcare, Ecosia ou encore Qwant.

Ils peuvent être utilisés directement sur chrome. Le principe est simple : dès qu’une recherche est faite, afin de compenser la consommation énergétique, des fonds sont versés à une association ou des actions sont mises en oeuvre.

Par exemple, dès qu’une personne utilise Ecosia des arbres sont plantés.

L’unique bémol de cette approche est la baisse de pertinence des résultats obtenus.

 

Tester son site

2 sites permettent de tester l’éco-responsabilité de votre page web :

 

Au-delà de la note obtenue, ce sont des outils qui vous donnent des conseils pour améliorer votre approche écologique.

De plus, le choix de l’hébergeur a toute son importance. Si vous souhaitez faire un geste pour la planète, O2switch et OVH sont des serveurs qui mettent en place des actions éco-responsables. Pour en savoir plus, ils mettent en avant leurs engagements directement sur leur site Internet.

Inspirez-vous de cette pratique et valorisez les éléments que vous mettez en place au sein de votre entreprise.

 

L’optimisation technique du site web éco-responsable

 

L’optimisation technique du site fait partie de la stratégie écologique.

Avoir un site Web éco-responsable passe par :

  • Le choix d’un serveur éco-responsable comme O2switch ou OVH
  • Un système de cache avec WP Rocket
  • La diminution du poids des vidéos et des photos avec le plugin ShortPixel

 

 

Quel design pour un site web éco-responsable ?

De manière générale, pour avoir une approche écologique, il vaut mieux privilégier un design minimaliste avec des éléments recyclés.

Des pratiques sont à éviter pour ne pas alourdir les bandes passantes et les serveurs :

  • Un fond sombre demande moins de ressources qu’un fond blanc. 
  • Privilégier les animations 2D aux 3D. Elles sont moins gourmandes en ressources.
  • Les vidéos utilisent beaucoup de bandes passantes sur les serveurs. Il vaut mieux utiliser des visuels légers.
  • Pour avoir une empreinte carbone faible, un site web éco-responsable doit être composé de texte et d’illustrations.
  • Dans le choix de format pour les photos, il est préférable d’opter pour le WebP, WebM ou SVG. JPG, Png et Mp4 sont à utiliser en dernier recours.

 

Pour résumer, si vous souhaitez passer à l’action dès maintenant, changez votre fournisseur d’électricité, faites une journée de digitale detox par mois et installez ShortPixel sur votre site WordPress. Si besoin, l’agence digitale à Lyon Pilot’in est à votre disposition pour vous aider dans cette transition écologique et transformer votre présence digitale en un site web éco-responsable.

 

Découvrez nos autres articles