Veille Digitale

Inspiration design du mois : Paul Renner, créateur du Futura

Nous sommes au début des années 20. L’Europe est ravagé par la guerre. Le design graphique est en quête de modernité. Tandis que certains typographes prônent l’utilisation de typographies dites “classiques”, d’autres tendent vers une émancipation et un design résolument tourné vers l’avenir. Paul Renner, graphiste, enseignant et typographe allemand, va dans cette optique. Il va développer en 1927 pour la fonderie Bauer la police de caractère : le Futura.

inventeur typographie futura

Le Futura :

 

En pleine Allemagne nazie, la nation n’utilise que des typographies de types Fractures (gothiques) pour communiquer. Paul Renner prit une part active aux débats esthétiques et idéologiques de l’entre-deux guerres et sensible au concept de modernisation, il cassa les codes afin d’apporter un œil visionnaire au graphisme. C’est pourquoi, inspiré par les concepts du Bauhaus (dont il ne fait pas partie) il construit des lettres basées sur des principes géométriques comme le carré, le cercle et le triangle. Plus le caractère est simple et géométrique plus il est utile. Il en résulte une typographie avec des traits de la même épaisseur, symétrique qui lui donne une identité forte.

 

Typographies Fette Frakture (1850) et le Futura (1927)

 

 

La polémique autour du progrès

 

Le Futura incarne aux yeux des nazis une idéologie incompatible avec le régime. Un véritable combat s’érige entre les adeptes du Futura et du gothique. Paul Renner publiera même un ouvrage Kulturbolschewismus (Le Bolchevisme culturel) militant contre le nazisme et ses fondements opposés à toute modernité. Renner sera envoyé en prison pour quelques jours, mais le succès du Futura n’en sera que croissant malgré les actions du régime nazi : l’école du Bauhaus est fermée, Paul Renner est banni et assigné à résidence.

 

Fait surprenant, quelques années plus tard, en 1941 le régime nazi change de position vis-à-vis du Futura. Adolf Hitler interdit l’utilisation de l’écriture gothique à travers les éléments de propagande. En effet, les caractères gothiques ne sont pas déchiffrés par les habitants des pays conquis par l’Allemagne. C’est pour cette raison qu’elle adopte le Futura pour sa communication, au grand regret de Paul Renner qui voit le fruit de son travail exploité par une idéologie qu’il ne soutient pas.

 

Archive de lnstitut fur Zeitgeschichte (IFZ) München

 

 

Une typographie au succès mondial :

 

Entre les années 1950 et 1970 Futura deviendra la typographie du monde de la publicité. Un bon nombre de marques vont s’en servir pour leur logo : Canal +, Nike, Louis Vuitton, RedBull, Calvin Klein…

 

 

 

Elle servira également pour la NASA lors de la mission Apollo 11. Futura sera la première typographie à aller sur la Lune, car elle fut gravée sur la plaque de commémoration posée sur la sur notre satellite naturel.

 

 

 

 

L’industrie du cinéma et particulièrement les réalisateurs Stanley Kubrick et Wes Anderson rendront hommage à cette typographie en utilisant judicieusement l’aspect moderne et universel de cette typographie dans des éléments de décors. Le Futura servira dans bien d’autres domaines, comme pour l’identité visuelle des Jeux olympiques de Moscou avec une variante cyrillique du Futura Medium fait par Anatoli Mouzanov. Un bon nombre de ces utilisations sont consignées dans un superbe ouvrage ; FUTURA, une gloire typographique.

 

 

L’utilisation du Futura dans les films de Wes Anderson

 

 

 

Affiche du film: 2001 a space odyssey de Stanley Kubrick
Identité des Jeux Olympiques de Moscou (1980)

 

 

Futura et le design d’interface :

 

Le Futura est une police de caractère qui convient très bien au design d’interface. Jan Tschichold soutenait même en 1928 que les grotesques constitueraient les caractères “de notre temps”. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne s’était pas trompé. Les typographies linéales sont de plus en plus présentes dans nos interfaces. Grâce à leur aspect sobre, simple et direct, elles ont su s’imposer dans un milieu publicitaire. De plus les formes épurées des caractères se marient mieux” avec les visuels tels que les photographies et autres médias.

 

 

Les sites de Nike et de la Fondation Louis Vuitton utilisent tous deux Futura

 

 

« Avec l’utilisation de nouveaux caractères, la Nouvelle Typographie a intégré avec succès la photographie dans ses compositions. Les formes reposantes des nouveaux caractères s’associent bien mieux avec la photographie. […] Qu’il s’agisse d’imprimés publicitaires, de journaux ou de magazines, on peut dire que la Nouvelle Typographie a donné à la photographie la place qui lui revenait »

 

Funktionelle Typografie . Paul Renner 1953

 

 

Étant de plus en plus utilisée à travers les différents projets graphiques, Florian Gaefke UI/UX designer a publié un guide d’utilisation pour exploiter au mieux le Futura dans nos interfaces utilisateurs. Futura existe depuis 95 ans et n’est pas près de disparaître.

 

Découvrez aussi l’histoire de David Carson, directeur artistique du magazine Ray Gun !

WordPress vs Symfony : lequel choisir pour mon projet ?

Les 10 meilleurs formats vidéos pour votre stratégie digitale

Tendances YouTube 2022/2023 : tout ce qu’il faut retenir