WordPress

Site multilingue sur WordPress 👉 Par oĂč commencer ?

Bonjour đŸ‡«đŸ‡·, Hello 🇬🇧, Hola đŸ‡Ș🇾, Hallo đŸ‡©đŸ‡Ș, æ‚šć„œ 🇹🇳, Merhaba đŸ‡čđŸ‡·, OlĂĄ đŸ‡”đŸ‡č, …

 

Que ce soit de la langue française, anglaise, espagnol, allemande, chinoise, turc, portugaise
 Il existe bien des façons de dire bonjour et de communiquer. À travers un site internet, c’est un challenge encore plus important. Comment prĂ©senter du contenu multilingue sur une seule page ou accĂ©der facilement Ă  une version linguistique prĂ©cise depuis la page d’accueil ? VoilĂ  une question majeure.

 

Vous vous lancez dans l’ocĂ©an fascinant des sites web multilingue sur WordPress ? Vous visez une audience plus large et voulez rĂ©aliser un site qui se prĂ©sente tel un navire conquĂ©rant le web international ? Vous ĂȘtes au bon port et prĂȘt Ă  embarquer dans cette aventure avec notre Ă©quipage d’experts !

 

WordPress, le CMS le plus utilisĂ© et le plus populaire, offre d’innombrables possibilitĂ©s pour crĂ©er un site multilingue de qualitĂ©. Cet article sera le compas de votre navire et votre  principal guide dans ce vaste ocĂ©an des solutions de traduction disponibles, en mettant l’accent sur les nombreux plugins et extensions de WordPress. Que ce soit pour un blog, un site e-commerce, un site vitrine, ou n’importe quelle autre forme de site internet, chaque projet web trouve sa rĂ©ponse avec les outils que nous allons explorer. Alors, prĂȘt Ă  donner un nouvel Ă©lan multilingue Ă  votre site ? Embarquons ensemble !

L’ocĂ©an du « multilinguisme » sur WordPress

 

La technique de traduction « artisanale »

 

Traduire un site en diffĂ©rentes langues, c’est le rendre disponible au monde entier (ou presque..). Dans l’univers WordPress, il existe un rĂ©pertoire riche de techniques Ă  utiliser pour traduire votre site. La premiĂšre, et peut-ĂȘtre la plus « artisanale », est de prendre son temps et traduire chaque page, chaque texte « Ă  la main », un travail qui demande une grande prĂ©cision et une connaissance de la culture de la langue, en rĂ©sumĂ©, ĂȘtre un minimum bilingue. Si vous visez une rĂ©daction parfaite sans faute, cela pourrait ĂȘtre la bonne direction. Toutefois, cela peut ĂȘtre une tĂąche colossale pour une grande Ă©quipe ou pour une seule personne, rien que pour traduire une seule page avec beaucoup de texte, cela peut vous prendre quelques heures. Sans oublier le coĂ»t potentiel si vous dĂ©cidez de partir Ă  la recherche d’un traducteur pour l’engager.

 

Les solutions prĂȘtes Ă  l’emploi : les extensions WordPress

 

La deuxiĂšme solution, que beaucoup considĂšrent comme Ă©tant plus facile et standard dans le milieu WordPress, c’est d’utiliser un plugin dĂ©diĂ© Ă  cette fonction. Des outils tels que Weglot, Polylang, et WPML sont les meilleurs actuellement sur le marchĂ©. Ces plugins, en fonction de leurs versions et de vos besoins spĂ©cifiques, proposent une variĂ©tĂ© d’offres et de fonctionnalitĂ©s. Certains, par exemple, permettent une prise en charge du SEO multilingue, tandis que d’autres se concentrent sur la facilitĂ© d’utilisation et la rapiditĂ©. Utilisant des technologies comme GTranslate ou TranslatePress, ils offrent une solution personnalisĂ©e adaptĂ©e Ă  chaque type de site.

 

C’est Ă  vous de voir, de comparer et d’identifier la solution la plus adaptĂ©e Ă  votre projet. Heureusement, vous n’ĂȘtes pas seul dans cette aventure, notre Ă©quipage est lĂ  pour vous aider et vous orienter vers la meilleure dĂ©cision. Il est essentiel de noter que le choix du plugin ne se fait pas seulement sur la base de sa popularitĂ©, mais en fonction de ce qu’il propose rĂ©ellement en termes de fonctionnalitĂ©s, de sĂ©curitĂ© et d’efficacitĂ©. Pas de panique, nous allons explorer en dĂ©tail ces outils pour que vous puissiez naviguer dans cet ocĂ©an avec aise. ⛔

Les meilleurs plugins WordPress de traduction 

Weglot : le traducteur automatique

 

Pour commencer, si vous voulez utiliser une extension de traduction pour traduire tout votre site rapidement et facilement, Weglot est la solution qu’il vous faut. Une installation simple, une interface intuitive et des options de traduction trùs complùtes.

site_multilingue_wordpress_weglot

💰 Prix : C’est gratuit pour une langue et jusqu’à 2000 mots traduits. Ensuite les tarifs sont progressifs selon le nombres de mots et de langues à traduire. Tous les prix sont annuels ou mensuels,

 

⚙ Comment ça marche ? : Weglot dĂ©tecte automatiquement vos contenus et les traduits en quelques clics. Vous avez ensuite la main sur l’édition des contenus traduits pour les optimiser,

 

👅 Langues : Plus de 100 langues disponibles,

 

⛔ Limites : Certains termes peuvent ĂȘtre mal traduit, c’est Ă  vous de vĂ©rifier et de mettre la traduction appropriĂ©e.

 

DĂ©monstration de traduction se site web avec Weglot 👇

Polylang : le plugin tout-en-un

 

AprĂšs l’installation et l’activation du plugin, vous pouvez ajouter plusieurs langues Ă  votre site WordPress via le tableau de bord. Vous pouvez attribuer une langue Ă  chaque article, page ou catĂ©gorie. Le plugin gĂšre Ă©galement la traduction des menus, des widgets et des autres Ă©lĂ©ments de site, tout en permettant aux visiteurs de changer de langue grĂące Ă  un sĂ©lecteur de langue.

site_multilingue_wordpress_polylang

💰 Prix : Vous pouvez installer le plugin gratuitement mais son utilisation est payante. Vous paierez un prix progressifs par site, et non par nombres de mots à traduire,

 

⚙ Comment ça marche ? : La force de Polylang est sa traduction pour les sites pro et e-commerce. Ils proposent des fonctionnalitĂ©s spĂ©cifiquement dĂ©diĂ©s aux sites WooCommerce,

 

👅 Langues : Plus de 90 langues à votre disposition,

 

⛔ Limites : Il n’y a que des versions premiums donc pas de crash test possible.

 

WPML, simple et puissant

 

WPML est un des plus anciens du marchĂ©. Leur slogant le rappel : « Assez puissant pour un gros site, dĂ©jĂ  simple pour un blog » (ceci est traduit par Pilot’in đŸ’Ș). De nombreuses fonctionnalitĂ©s sont accessibles, tout comme les deux solutions prĂ©cĂ©dentes. Il peut fonctionner avec beaucoup de plugin et de page builder diffĂ©rents pour une meilleure expĂ©rience.

site_multilingue_wordpress_wpml

💰 Prix : Trois tarifs pour trois types de projet : 39€ pour un blog, 99€ pour un site complet, et 139€ pour le tarif agence,

 

⚙ Comment ça marche ? : WPML propose une traduction automatisĂ©e par type de contenu (pages, articles, CPT -> Custom Post Type, etc) que vous pouvez ensuite corriger manuellement,

 

👅 Langues : 65 langues,

 

⛔ Limites : pas de version gratuite,

 

Récapitulatif des avantages et inconvénients de chaque outils : 

WEGLOT

 

Le process :

 

âœđŸ»Â  CrĂ©ation de la page initiale en anglais

🎉  Traduction automatique dans toutes les langues disponibles 

⚙  ContrĂŽle de la traduction et ajustements possibles depuis le back-office

 

Budget : 💰

Temps : ⏰ 

Personnalisation : ⚙

POLYLANG

 

Le process :

 

âœđŸ»Â  CrĂ©ation de la page initiale en anglais 

✅  SĂ©lection des pays et des langues pour prĂ©parer la duplication  

⚙  Traduction de vos contenus via DeepL ou Google translate ou traducteur pro (Ă  rĂ©aliser par vos soins)

đŸˆș  IntĂ©gration manuelle ou en masse via fichier Excel  du contenu dans la nouvelle langue 

🎉  Publication du contenu  

 

Budget : 💰 💰 💰

Temps : ⏰ ⏰ 

Personnalisation : ⚙ ⚙

WPML

 

Le process :

 

âœđŸ»Â  CrĂ©ation de la page initiale en anglais 

✅  SĂ©lection des pays et des langues pour prĂ©parer la duplication  

⚙  Traduction de vos contenus via DeepL ou Google translate ou traducteur pro (Ă  rĂ©aliser par vos soins)

đŸˆș  IntĂ©gration du contenu manuelle ou en masse si partenaire officiel. Plus d’options dispos d’intĂ©gration.

🎉  Publication du contenu (🚹 Back Office plus lent)

 

Budget : 💰 💰 💰

Temps : ⏰ ⏰ ⏰ 

Personnalisation : ⚙ ⚙ ⚙

Quelles étapes pour créer un site multilingue ?

Choix de l’Extension

 

On se permet de le répéter, la premiÚre rÚgle est de choisir la meilleure extension multilingue pour votre site. Weglot, Polylang ou WPML sont des plugins populaires et reconnus qui offrent des fonctionnalités avancées pour gérer différentes langues.

Installation et Configuration

 

AprĂšs avoir choisi votre plugin, l’Ă©tape suivante est son installation et sa configuration. Chaque extension a son propre fonctionnement, avec son tableau de bord et ses options. Vous aurez Ă  dĂ©finir les langues que vous souhaitez ajouter et les contenus que vous voulez traduire.

Traduction du Contenu

 

Pour traduire le contenu, vous allez dans un premier temps lancer la traduction automatique des contenus. C’est assez rapide, mais le niveau de traductions des termes technique n’est pas toujours bon. Il faut identifier les mots techniques qui demande une traduction manuelle et faire une seconde passe pour modifier et corriger les erreurs.

Multilingue & SEO

 

L’utilisation d’un plugin compatible avec votre plugin multilingue permet d’optimiser votre SEO pour chaque langue. N’oubliez pas de retravailler les balises mĂ©ta, les liens et d’autres Ă©lĂ©ments clĂ©s du SEO pour chaque version de votre site (pour en savoir plus, c’est plus bas dans l’article ! 👇)

SĂ©lecteur de Langue

 

Un sĂ©lecteur de langue bien placĂ© permet aux visiteurs de changer de langue facilement. Cela pourrait ĂȘtre un menu dĂ©roulant ou un widget dans la barre latĂ©rale. Assurez-vous qu’il est bien en vue pour une meilleure navigation.

Maintenance

 

Une fois tout en place, la derniĂšre Ă©tape est de faire rĂ©guliĂšrement des passages pour voir si tout va bien. Les diffĂ©rents plugins de votre site, ou mĂȘme WordPress, propulsent parfois des mise Ă  jour qui peuvent impacter la lisibilitĂ© de certaines pages. Il faut s’assurer que le contenu est toujours correctement disponible sur votre site.

Guide SEO : Faites péter les compteurs

Pour examiner votre demande, nous traitons vos donnĂ©es personnelles. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialitĂ©.

Sukru TASCI

« Le SEO, c’est le premier canal d’acquisition d’un site internet. Ça demande du temps de le maĂźtriser, mais une fois en place, c’est une machine qui fait tourner votre entreprise. »

– Sukru chargĂ© d’acquisiton digitale

Optimisation SEO d’un site multilingue

 

Vous avez rĂ©ussi Ă  crĂ©er un site WordPress multilingue, fĂ©licitations ! Mais votre travail ne s’arrĂȘte (malheureusement) pas lĂ . Une Ă©tape essentielle vous attend pour rendre votre site accessible Ă  toute votre cible et l’optimisation SEO des versions multilingues de votre cible. Utiliser des plugins comme Weglot, Polylang, ou WPML peut amĂ©liorer cette tĂąche. Ces extensions WordPress qu’on a vu sont d’excellentes solutions pour gĂ©rer les traductions des aspects spĂ©cifiques au SEO de votre site. 

 

Avant tout, l’URL de chaque page doit ĂȘtre unique et contenir des informations sur la langue et la page. Il faut configurer les URL de maniĂšre Ă  inclure le code de la langue (par exemple avec cette URL : nom-de-domaine.com/fr/ pour le français, nom-de-domaine.com/en/ pour l’anglais, etc.). Une structure d’URL claire et bien organisĂ©e est essentielle pour le SEO (mais ça, vous le savez dĂ©jĂ  😎 ). Assurez-vous aussi que le sĂ©lecteur de langue du site soit facilement accessible, dans le menu de navigation. Cela aidera les visiteurs Ă  changer la langue facilement, mais aussi les moteurs de recherche Ă  comprendre la structure multilingue de votre site.

Gestion et traduction des métadonnées

 

Lorsque vous dĂ©cidez de crĂ©er un site WordPress multilingue, la gestion et la traduction des mĂ©tadonnĂ©es sont des Ă©tapes importantes. Elles assurent une bonne expĂ©rience utilisateur et optimisent votre rĂ©fĂ©rencement (SEO) sur les moteurs de recherche tels que Google. Les mĂ©tadonnĂ©es, incluant les balises de titre et les descriptions mĂ©ta, doivent ĂȘtre traduites de maniĂšre appropriĂ©e dans chaque langue offerte sur votre site, pour qu’elles soient pertinentes et engageantes pour votre audience internationale.

 

Yoast SEO, qui vous permet de gérer tout cela, est compatible avec la plupart des extensions multilingues. Vous pouvez éditer les métadonnées pour chaque langue directement depuis le tableau de bord WordPress. Pas mal non ?

 

il est important de mettre en place des balises hreflang pour indiquer Ă  Google les diffĂ©rentes versions linguistiques de votre contenu, amĂ©liorant ainsi votre visibilitĂ© dans les rĂ©sultats de recherche spĂ©cifiques Ă  chaque pays. La mise en Ɠuvre de ces balises peut ĂȘtre facilitĂ©e par des extensions comme Yoast SEO, qui intĂšgre cette fonctionnalitĂ© dans sa configuration standard.

 

Pensez Ă©galement Ă  traduire et Ă  optimiser le contenu textuel de chaque page, y compris les images (attributs alt et title) et les Ă©tiquettes (on vous avez prĂ©venu que c’Ă©tait un travail long et minutieux de traduire votre site !).

Les liens internet et externes

 

N’oubliez pas les liens internes et externes. Ils doivent ĂȘtre traduits et pointĂ©s vers des contenus dans la mĂȘme langue. Non seulement c’est bĂ©nĂ©fique pour l’expĂ©rience utilisateur, mais aussi pour votre rĂ©fĂ©rencement naturel, car cela permet Ă  Google de mieux indexer les diffĂ©rentes versions linguistiques de votre site.

 

En rĂ©sumĂ©, l’optimisation SEO d’un site multilingue, pour votre rĂ©fĂ©rencement par Google, nĂ©cessite une attention particuliĂšre et minutieuse, mais les avantages en valent largement la peine. Pour prĂ©server tout le potentiel de trafic de votre site Ă  l’international, vous devez multiplier vos efforts de rĂ©fĂ©rencement naturel pour autant de langue qu’il y en aura sur votre site !

Attention Ă  faire la distinction monosite / multisite

 

Lorsque vous envisagez de crĂ©er un site multilingue sur WordPress, une des premiĂšres Ă©tapes essentielles est de comprendre la diffĂ©rence entre un site monosite et un site multisite. Un site « monosite WordPress » vous permet de gĂ©rer plusieurs langues sur une seule installation, avec des extensions telles que WPML, Polylang, ou Weglot. Ces plugins intĂšgrent un sĂ©lecteur de langue facile Ă  utiliser, qui rend la navigation entre les versions linguistiques transparente pour l’utilisateur.

 

La configuration multisite de WordPress peut ĂȘtre appropriĂ©e si vous envisagez de dĂ©velopper des sites totalement indĂ©pendants pour diffĂ©rentes rĂ©gions ou pays, chacun avec sa propre URL spĂ©cifique. Cela peut amĂ©liorer le rĂ©fĂ©rencement SEO dans chaque zone gĂ©ographique. Il permet aussi une gestion plus robuste et personnalisĂ©e des contenus. Choisir entre un site monosite et un site multisite dĂ©pend largement de vos besoins spĂ©cifiques, du volume de contenu Ă  traduire, et de la maniĂšre dont vous souhaitez que votre audience accĂšde et interagisse avec votre site.

 

Avant de prendre votre dĂ©cision, il est important de considĂ©rer les aspects techniques et de gestion. Par exemple, un multisite nĂ©cessite une installation plus complexe et une gestion sĂ©parĂ©e dans le tableau de bord WordPress, tandis qu’un site monosite avec un plugin de traduction peut ĂȘtre plus simple Ă  mettre en Ɠuvre et Ă  gĂ©rer au quotidien. Utiliser des plugins comme WPML ou Polylang vous aide non seulement Ă  traduire le contenu mais aussi Ă  maintenir les balises hreflang appropriĂ©es pour le SEO, ce qui est crucial pour atteindre une audience globale sur internet.

 

Les bonnes pratiques Ă  avoir pour un site multilingue

 

CrĂ©er un site multilingue sur WordPress nĂ©cessite une approche mĂ©ticuleuse pour assurer une expĂ©rience utilisateur optimale et un rĂ©fĂ©rencement efficace. Tout d’abord, choisir le bon plugin est crucial. Des options comme WPML, Polylang, et Weglot offrent des fonctionnalitĂ©s robustes pour gĂ©rer plusieurs langues. Il est important d’utiliser ces extensions pour mettre en place un sĂ©lecteur de langue accessible, permettant aux visiteurs de changer de langue facilement.

 

L’installation de ces plugins doit suivre les meilleures pratiques : assurez-vous de suivre un tutoriel dĂ©taillĂ© pour Ă©viter les erreurs courantes et configurez correctement les balises hreflang. Cela est essentiel pour le SEO afin d’indiquer Ă  Google les diffĂ©rentes versions linguistiques de votre contenu. La structure des URL doit Ă©galement ĂȘtre prise en compte, vous pouvez choisir entre un domaine spĂ©cifique par langue, un sous-domaine ou un rĂ©pertoire.

 

GĂ©rer le contenu traduit est aussi une Ă©tape clĂ©. Veillez Ă  ce que la traduction soit de haute qualitĂ©, prĂ©fĂ©rez une traduction humaine ou une solution de traduction automatique de bonne qualitĂ© si le budget est restreint. N’oubliez pas de mettre rĂ©guliĂšrement Ă  jour le contenu dans toutes les langues pour maintenir l’information pertinente et prĂ©cise.

 

Enfin, pour un site WordPress multilingue, l’aspect technique ne doit pas Ă©clipser l’expĂ©rience utilisateur. Assurez-vous que la navigation entre les versions linguistiques soit intuitive et que le design reste cohĂ©rent Ă  travers les diffĂ©rentes sections. Une attention particuliĂšre doit ĂȘtre accordĂ©e Ă  la compatibilitĂ© des thĂšmes et des autres plugins avec les solutions multilingues choisies pour garantir un fonctionnement fluide.

Multilingue ne veut pas dire multi-pays

 

Créer un site WordPress multilingue est une étape importante pour toucher une audience internationale, mais il est crucial de comprendre que multilingue ne signifie pas nécessairement multi-pays. Chaque langue ajoutée à votre site représente un potentiel de connexion avec une partie plus large du monde, mais chaque pays a ses spécificités culturelles et réglementaires à prendre en compte. Utiliser des plugins tels que WPML, Polylang, ou Weglot facilite la gestion des traductions et permet de mettre en place facilement un sélecteur de langue, rendant ainsi votre contenu accessible en français, anglais, espagnol, allemand, et plus encore.

 

NĂ©anmoins, pour un rĂ©fĂ©rencement optimal sur Google et autres moteurs de recherche, il est important de configurer correctement les balises hreflang. Ces balises aident Ă  indiquer Ă  Google que votre contenu traduit est spĂ©cifique Ă  certaines rĂ©gions linguistiques, Ă©vitant ainsi le problĂšme de contenu dupliquĂ© tout en Ă©tant pertinent pour un marchĂ© ciblĂ©. La gestion d’un site multilingue ne se limite pas Ă  traduire le texte, mais comprend aussi l’adaptation du contenu, de la navigation, et des aspects culturels qui rendent le site vĂ©ritablement adaptĂ© Ă  chaque langue et Ă  chaque pays. Ainsi, mĂȘme si les plugins tels que WPML simplifient la traduction et la gestion de plusieurs langues sur une seule installation WordPress, la considĂ©ration de l’aspect multi-pays reste une question de stratĂ©gie et de connaissance du marchĂ© cible.

Les redirections automatiques : un problĂšme ?

 

Les problÚmes rencontrés

 

Lorsqu’il s’agit de crĂ©er un site WordPress multilingue, la question des redirections automatiques de langue peut rapidement devenir un point dĂ©licat. Cette fonctionnalitĂ© semble attrayante car elle promet une expĂ©rience utilisateur plus fluide en dirigeant les visiteurs vers la version linguistique de leur navigateur ou de leur localisation gĂ©ographique. Cependant, cette approche peut prĂ©senter des dĂ©fis significatifs, notamment en termes de SEO et d’accessibilitĂ©.

 

Utiliser une redirection automatique peut perturber le rĂ©fĂ©rencement naturel de votre site. Google et d’autres moteurs de recherche privilĂ©gient les sites offrant une expĂ©rience utilisateur transparente sans redirections inattendues. Les redirections automatiques peuvent Ă©galement poser des problĂšmes lors de l’indexation des diffĂ©rentes versions linguistiques de votre site, car elles peuvent empĂȘcher les moteurs de recherche de voir tout le contenu disponible.

 

En termes d’accessibilitĂ©, supposer la langue prĂ©fĂ©rĂ©e d’un utilisateur basĂ©e uniquement sur son emplacement ou les paramĂštres de son navigateur peut ĂȘtre problĂ©matique. Par exemple, un expatriĂ© utilisant un navigateur configurĂ© dans une langue autre que celle du pays oĂč il rĂ©side pourrait se voir prĂ©senter une version inappropriĂ©e du site. De plus, les utilisateurs multilingues qui souhaitent accĂ©der Ă  diffĂ©rentes versions linguistiques pourraient se retrouver bloquĂ©s dans une seule langue Ă  cause des redirections automatiques.

 

Les solutions

 

Pour gérer efficacement les sites multilingues sur WordPress, des plugins tels que WPML, Polylang, ou Weglot offrent des solutions plus contrÎlées. Ces outils permettent de mettre en place un sélecteur de langue, donnant ainsi aux utilisateurs la liberté de choisir leur langue préférée. Cette méthode respecte à la fois les préférences des utilisateurs et les bonnes pratiques SEO, en évitant les redirections automatiques et en fournissant des URL stables pour chaque langue, ce qui est crucial pour le référencement sur Google et autres moteurs de recherche.

 

En conclusion, bien que la redirection automatique puisse sembler une solution simple pour rendre un site WordPress accessible dans diffĂ©rentes langues, elle prĂ©sente de nombreux inconvĂ©nients qui peuvent affecter tant le SEO que l’expĂ©rience utilisateur. Il est donc recommandĂ© de choisir une mĂ©thode qui respecte la capacitĂ© de choix de l’utilisateur tout en Ă©tant conforme aux exigences des moteurs de recherche.

⚠ Ne pas confondre multisite & multilingue

 

Multisite WordPress : Qu’est-ce que c’est et quand l’utiliser ?

​

Les vocabulaires se ressemblent et se confondent souvent, alors faisons le point pour Ă©viter les possibles malentendus.

 

Le multisite WordPress est une façon de crĂ©er un site sous forme de rĂ©seau de plusieurs sites Ă  partir d’une seule administration WordPress. Cette dĂ©marche est idĂ©ale pour les entreprises qui souhaitent gĂ©rer plusieurs sites internet sous un seul tableau de bord.

 

En revanche, un site multilingue est un site qui contient des contenus dans diffĂ©rentes langues sur un seul et mĂȘme nom de domaine, rĂ©partis dans diffĂ©rents rĂ©pertoire de langue (/fr/, /en/, /it/, etc).

Multisite ou multilingue : lequel choisir ?

 

Le multisite 

 

Lorsqu’on souhaite rendre un site WordPress accessible Ă  une audience internationale, la question de savoir s’il faut opter pour une solution multisite ou multilingue devient cruciale. Chaque mĂ©thode prĂ©sente des avantages spĂ©cifiques selon les besoins de votre site et de votre stratĂ©gie globale sur internet.

 

La solution multisite de WordPress permet de gĂ©rer plusieurs sites Ă  partir d’un seul tableau de bord, chacun ayant sa propre langue et structure de domaine. Cette option est idĂ©ale pour les entreprises qui ont des besoins trĂšs diversifiĂ©s par pays et qui nĂ©cessitent une approche plus segmentĂ©e. Cela permet une meilleure personnalisation de chaque site, en termes de contenu, de thĂšme et mĂȘme de fonctionnalitĂ©s, offrant ainsi une expĂ©rience utilisateur totalement unique pour chaque version linguistique. La stratĂ©gie de de contenu et de SEO de chaque site sera entiĂšrement indĂ©pendante des autres. Vous pourrez donc cibler des diffĂ©rentes typologies de clients.

 

Le Multilingue

 

Pour une entreprise cherchant Ă  prĂ©senter son contenu dans diffĂ©rentes langues, qui n’a pas de persona diffĂ©rent par pays ou par rĂ©gion, cap sur un site multilingue !

 

Utiliser un plugin multilingue comme WPML, Polylang ou Weglot pour crĂ©er un site multilingue est souvent plus simple et rapide Ă  mettre en place. Ces extensions permettent de traduire facilement le contenu existant, d’ajouter un sĂ©lecteur de langue et de gĂ©rer toutes les traductions directement dans une seule installation WordPress. C’est une solution moins coĂ»teuse en termes de gestion et de maintenance, surtout si le nombre de langues est limitĂ©. De plus, ces plugins sont gĂ©nĂ©ralement compatibles avec d’autres outils WordPress populaires tels que WooCommerce et Yoast SEO, ce qui aide Ă  maintenir une bonne optimisation pour les moteurs de recherche dans toutes les langues.

 

Le choix entre multisite et multilingue dĂ©pend donc essentiellement de la structure de votre entreprise, de la gestion de votre contenu et de votre stratĂ©gie SEO. Si vous visez une adaptation culturelle profonde et une gestion indĂ©pendante par rĂ©gion, la solution multisite pourrait ĂȘtre la plus appropriĂ©e. Si vous cherchez une mise en Ɠuvre rapide, avec moins de complications techniques et un coĂ»t initial plus bas, opter pour une solution multilingue avec un plugin appropriĂ© sera probablement le meilleur choix.

To-Do list

 

CrĂ©er un site multilingue sur WordPress peut sembler une tĂąche ardue, mais avec la bonne mĂ©thode et les outils appropriĂ©s, c’est tout Ă  fait faisable et efficace. Voici une liste pratique pour dĂ©marrer :

 

  • Choisir la bonne extension : Commencez par sĂ©lectionner un plugin adaptĂ© Ă  vos besoins. WPML, Polylang, et Weglot offrent des solutions robustes pour gĂ©rer plusieurs langues. Chacune a ses propres avantages, que ce soit en termes de gestion du SEO ou de facilitĂ© d’utilisation.

 

  • Installation et configuration : Installez le plugin choisi via le tableau de bord de WordPress et configurez-le pour les langues ciblĂ©es. Si vous optez pour WPML, vous aurez accĂšs Ă  une interface intuitive pour ajouter des langues et gĂ©rer les traductions.

 

  • PrĂ©parer le contenu : Traduire le contenu existant et s’assurer que chaque page, article, et Ă©lĂ©ment de texte est traduit dans toutes les langues disponibles. Utilisez des traducteurs professionnels si la qualitĂ© est une prioritĂ©.

 

  • Optimisation SEO multilingue : Mettez en place des balises hreflang pour chaque version linguistique de votre site pour aider Google Ă  comprendre la structure multilingue de votre site. Cela amĂ©liore le rĂ©fĂ©rencement dans les diffĂ©rents pays ciblĂ©s.

 

  • Tester et ajuster : VĂ©rifiez que toutes les versions linguistiques fonctionnent correctement. PrĂȘtez attention Ă  la navigation et Ă  l’expĂ©rience utilisateur dans chaque langue. Utilisez des outils comme Google Analytics pour suivre l’audience et ajuster votre stratĂ©gie en consĂ©quence.

 

  • Mettre en place un sĂ©lecteur de langue : Assurez-vous que le sĂ©lecteur de langue est visible et accessible facilement sur toutes les pages, permettant aux utilisateurs de changer de langue sans problĂšme.

 

  • Mise Ă  jour continue : Gardez votre site Ă  jour avec les derniĂšres versions des plugins et de WordPress pour sĂ©curiser et amĂ©liorer votre site. Ajoutez rĂ©guliĂšrement de nouveaux contenus dans toutes les langues pour garder votre site dynamique et engageant.

 

En suivant ces étapes, vous pouvez créer un site WordPress multilingue qui est non seulement fonctionnel mais aussi optimisé pour atteindre une audience internationale plus large.

Conclusion 

 

En rĂ©sumĂ©, comme vous pouvez le voir, il y a diffĂ©rents moyens d’avoir un site WordPress multilingue, le tout est de savoir ce qui correspond le plus Ă  vos besoins.

 

– Vous pouvez soit le faire Ă  la maniĂšre artisanale, c’est-Ă -dire tout traduire Ă  la main,

– Ou bien recourir Ă  des extensions wordpress.

 

Si vous avez un site internet important on vous conseil quand mĂȘme les extensions, parce qu’Ă  la maniĂšre artisanale vous allez y passer Ă©normĂ©ment de temps, surtout si votre site doit ĂȘtre traduit dans plusieurs langues diffĂ©rentes, si vous avez des produits qui sont rajoutĂ©s de maniĂšre rĂ©currente ect.

Lead Scoring HubSpot : transformez vos prospects en clients
Joomla ou WordPress : quel CMS pour votre projet web ?
Ghostwriting : tout comprendre sur l’Ă©criture fantĂŽme